Comment écrire un excellent article au format liste en 10 étapes

Avatar
Responsable des contenus @ Ahrefs (ce qui veut dire en gros, que je dois m’assurer que chaque article publié est ÉPIQUE).
    Les arti­cles sous forme de liste (lis­ti­cles en anglais) ne sont pas oblig­a­toire­ment des click­baits. Ce qui leur donne mau­vaise répu­ta­tion sont ces arti­cles inutiles sur la meilleure chips ou les célébrités les plus mus­clées que vous voyez sur Facebook.

    Il est tout à fait pos­si­ble d’écrire d’excellents arti­cles liste sur… sur à peu près tout en fait.

    C’est juste­ment ce que nous allons appren­dre dans cet article.

    En anglais, on par­le de lis­ti­cle, un mot-valise qui vient de la com­pres­sion de « liste » et « arti­cle ». Ce sont des arti­cles struc­turés autour d’une liste numérotée. Générale­ment, chaque point con­tient des infor­ma­tions com­plé­men­taires utiles pour le lecteur. Ce mot est très peu répan­du en français, on trou­ve surtout des périphrases autour des mots arti­cle et liste.

    Voici quelques raisons :

    Facile à sur­v­ol­er car chaque titre cor­re­spond générale­ment à un point de la liste.

    Facile à lire car ils sont par déf­i­ni­tion divisés en petites parties.

    Facile à jauger parce qu’on sait tou­jours où on en est par rap­port au nom­bre qui est dans le titre.

    Est-ce que c’est une liste exhaus­tive ? Non, on ne peut pas toutes les don­ner. Mais jetez un œil à cet arti­cle de Smith­son­ian Mag­a­zine si vous voulez con­naître d’autres raisons de leur popularité.

    La rédac­tion d’ar­ti­cles au for­mat liste est sim­ple. Ouvrez un doc­u­ment vierge, lis­tez un cer­tain nom­bre de choses et paf, ça fait une liste. Mais en écrire un qui va attir­er du traf­ic et que les gens vont réelle­ment avoir envie de lire est un peu plus com­pliqué que cela.

    Voici com­ment faire :

    1. Choi­sis­sez un sujet
    2. Assurez-vous que ça ait du sens
    3. Décidez de la longueur
    4. Choi­sis­sez un format
    5. Choi­sis­sez un bon angle
    6. Réfléchissez à votre liste de points
    7. Trou­vez de l’inspiration
    8. Développez chaque point
    9. Illus­trez vos points
    10. Con­cluez correctement

    1. Choisissez un sujet

    Si vous voulez que votre arti­cle liste attire du traf­ic depuis les moteurs de recherche, il va fal­loir trou­ver un sujet qui intéresse les gens.

    Les mots-clés, par déf­i­ni­tion, représen­tent des sujets, vous pou­vez utilis­er un bon out­il de recherche de mots clés comme l’Explorateur de mots-clés de Ahrefs. Choi­sis­sez un sujet assez large, allez dans le rap­port Cor­re­spon­dance de phrase où vous trou­verez des idées de mots-clés classés par vol­ume de recherche mensuel.

    Assurez-vous tout de même de choisir un sujet sur lequel vous avez des con­nais­sances. Sinon vous allez avoir du mal à pro­duire du con­tenu unique et digne d’intérêt.

    Note.
     Si vous n’êtes pas un util­isa­teur de Ahrefs, vous pou­vez obtenir jusqu’à 100 idées en util­isant notre out­il gra­tu­it de Généra­teur de mots-clés

    2. Assurez-vous que ça ait du sens

    Le for­mat liste ne con­vient pas à tous les sujets. C’est assez évi­dent pour cer­tains d’entre eux comme « com­ment faire un nœud de cra­vate ». Il suf­fit d’analyser les résul­tats de recherche pour voir que les util­isa­teurs veu­lent un guide pas-à-pas et pas une liste de dif­férentes méthodes.

    Mais tout n’est pas tou­jours évident…

    Prenons un sujet comme « expert SEO ». Est-ce qu’on peut savoir d’entrée de jeu si les per­son­nes cherchent un guide, une liste d’astuce ou autre chose ?

    Vous pou­vez le déter­min­er en exam­i­nant les pre­miers résul­tats de la recherche Google. Le principe même du moteur de recherche repose sur l’idée de livr­er les résul­tats les plus per­ti­nents, les pre­miers résul­tats don­nent donc une excel­lente idée de ce que ses util­isa­teurs veu­lent voir avec cette recherche.

    En regar­dant cette cap­ture d’écran, on voit qu’il n’y a qu’un seul arti­cle sous forme de liste dans les cinq pre­miers résul­tats pour « expert SEO ». Comme les autres sont des guides, ce n’est sans doute pas un bon can­di­dat pour faire un arti­cle sous forme de liste.

    ASTUCE

    Si vous avez du mal à trou­ver un bon sujet pour un arti­cle liste, essayez d’ajouter ces mots dans le fil­tre Inclure de l’Explorateur de mots-clés : idées, astuces, meilleur, out­ils, choses, straté­gies, tac­tiques, liste. Cela va réduire le nom­bre de résul­tats à ceux qui inclu­ent au moins l’un de ces ter­mes, qui sont générale­ment de bons can­di­dats pour des listes.

    3. Décidez de la longueur

    En règle générale, le nom­bre de points de votre liste doit être env­i­ron le même que celles des pre­miers résul­tats de recherche. Après tout, si tous les meilleurs résul­tats sont des listes à deux ou trois chiffres, c’est que les util­isa­teurs ne cherchent sans doute pas une liste de cinq points.

    Par exem­ple, les meilleurs résul­tats pour « idées de ren­dez-vous amoureux » sont des listes avec des cen­taines d’idées.

    Par con­tre, aucun des 5 pre­miers résul­tats pour « astuce pour blog » ne dépasse les 30.

    Est-ce que c’est une règle car­di­nale ? Non. Si vous pensez qu’une liste de plus de cent points est com­plète­ment inutile et n’aidera pas réelle­ment les lecteurs, faites autrement. Nous ne faisons ici qu’analyser les meilleurs résul­tats pour se don­ner une idée de ce que cherchent les util­isa­teurs avec cette requête. Ce n’est pas fiable à 100 %.

    Qui plus est, la longueur de votre liste peut finale­ment être restreinte par le nom­bre d’idées que vous avez. Mais le but est d’avoir une esti­ma­tion en tête pour se lancer.

    4. Choisissez un format

    Il y a deux for­mats pos­si­bles à un arti­cle sous forme de liste

    a) Simple

    Les listes sim­ples sont cour­tes et sim­ples à lire, avec env­i­ron une à deux phras­es par point. C’est le for­mat à priv­ilégi­er lorsqu’une ou les deux con­di­tions suiv­antes sont remplies :

    1. La liste va être longue. Les lecteurs n’ont sans doute pas envie de com­pulser un essai sur une liste sur cha­cun de ses cinquante points ou plus.
    2. Le sujet est sim­ple. Imag­i­nons que vous com­piliez une liste d’idées pour des ren­dez-vous galants. La plu­part des entrées seront sans doute des choses sim­ples comme « faites une prom­e­nade à roller » ou « faites une ran­don­née ». Vous n’avez pas besoin d’écrire 500 mots pour cha­cun des points.

    b) Détaillée

    1. Votre liste va être courte. Si vous n’avez que quelques points, votre arti­cle attir­era cer­taine­ment plus de traf­ic si vous don­nez un peu plus de sub­stance et de détail sur cha­cun d’entre eux.
    2. Votre sujet est com­pliqué. Imag­i­nons que vous com­piliez une liste d’astuces SEO. Le référence­ment naturel est un sujet com­plexe, les lecteurs vont donc cer­taine­ment avoir besoin de con­seils pra­tiques et d’instructions claires sur com­ment appli­quer vos astuces.

    5. Choisissez un bon angle

    Voici quelques angles fréquem­ment util­isés pour les listes :

    Même si vous pour­riez choisir un angle en ne vous bas­ant que sur ce qui vous sem­ble intéres­sant, il vaut tou­jours mieux s’inspirer des résul­tats du SERP. Sou­venez-vous, c’est tou­jours une excel­lente indi­ca­tion de ce que les util­isa­teurs de Google ont envie de trouver.

    Si nous menons l’enquête sur la requête « astuces de voy­age », on peut facile­ment déter­min­er que la plu­part des meilleurs résul­tats sont basés sur l’expérience personnelle :

    Pour « idées de dîn­er », la plu­part des résul­tats sont plutôt focal­isés sur la facil­ité d’exécution.

    Mais tout n’est pas tou­jours aus­si sim­ple. Regar­dons les résul­tats pour « idées mar­ket­ing », on peut dis­cern­er deux angles dif­férents : créatif et gra­tu­it. Lequel est le meilleur ? Impos­si­ble à deviner.

    Quoiqu’il en soit, tenez-vous loin du click­bait (le fameux « putaclic »). Si vous n’arrivez pas à pro­duire un con­tenu per­ti­nent avec votre angle, choi­sis­sez autre chose.

    6. Réfléchissez à votre liste de points

    Apporter des idées nou­velles et uniques est cru­cial lorsque l’on rédi­ge un arti­cle liste (ou n’importe quel con­tenu d’ailleurs). Même s’il est ten­tant de copi­er les autres, si tout ce que vous faites est une réplique de ce qui existe, per­son­ne ne va s’intéresser à votre article.

    Pire, il n’attirera sans doute pas de back­links, ce sera donc plus dif­fi­cile de se plac­er dans les résul­tats Google et d’obtenir du trafic.

    C’est pour cela qu’il vaut mieux not­er ce à quoi vous pensez avant même d’aller exam­in­er ce qui existe déjà. Ce n’est pas com­pliqué, ouvrez un doc­u­ment vierge et com­mencez à taper vos idées potentielles.

    7. Trouvez de l’inspiration

    À moins que vous dis­posiez d’une con­nais­sance pro­fonde d’un sujet, vous allez sans doute avoir du mal à trou­ver suff­isam­ment de points pour une liste intéres­sante par vous-même. Deman­der de l’aide à des amis ou des col­lègues peut vous aider, mais vous pou­vez aus­si chercher de l’inspiration dans les pre­miers résul­tats de Google.

    Voici deux manières de faire :

    a) Servez-vous du rapport « Parle aussi de »

    Entrez le mot-clé ciblé dans l’Explorateur de mots-clés de Ahrefs et ren­dez-vous sur le rap­port Par­le aus­si de. Cela mon­tre les mots et phras­es qui sont les plus fréquem­ment util­isés par les pages qui obti­en­nent les meilleurs résul­tats sur votre requête.

    Tous les mots ou phras­es ne vous seront pas for­cé­ment utiles, mais vous pou­vez tou­jours par­courir la liste à la recherche d’idées qui pour­raient être la base de nou­veaux points pour votre liste.

    Par exem­ple, voici quelques expres­sions qui appa­rais­sent pour « idées de rendez-vous » :

    • Glace
    • Ciné­ma
    • Refuge pour animaux
    • Jeux de société
    • Escalade

    En com­bi­nant ces idées avec votre savoir et votre bon sens, on peut facile­ment les con­ver­tir en points intéressants :

    • Allez pren­dre une glace
    • Allez au ciné­ma
    • Vis­itez un refuge pour animaux
    • Jouez à des jeux de société
    • Allez faire de l’escalade

    b) Examinez les sous-titres

    La plu­part des arti­cles en liste vont utilis­er les sous-titres (h2, h3 etc) pour cha­cun de ses points. C’est donc un excel­lent moyen d’extraire de l’inspiration depuis les pages qui se classent le mieux. Vous pou­vez le faire gra­tu­ite­ment avec la barre d’outils SEO Ahrefs. Installez-la, ouvrez l’une des pages et cliquez sur la petite icône en haut à gauche du rapport.

    Vous vous deman­dez sans doute « pourquoi ne pas aller directe­ment voir la page ? ». Vous pou­vez, mais c’est aus­si un risque de pren­dre « trop » d’inspiration et de vous faire influ­encer. Vous ris­queriez de lire ce qu’il y a sous les titres et vous retrou­ver à faire une copie de ce qui existe déjà.

    8. Développez chaque point

    Il est main­tenant temps d’enrichir cha­cun de vos points pour créer votre liste. Le niveau de détail et de richesse va dépen­dre du for­mat que vous avez choisi.

    • Pour les listes sim­ples. Ajouter deux ou trois phras­es à chaque point.
    • Pour les listes détail­lées. Écrivez autant qu’il vous sem­ble néces­saire pour expli­quer le point en détail.

    Gardez tou­jours en tête l’angle que vous avez choisi en rédi­geant. Si vous écrivez un arti­cle à des­ti­na­tion des débu­tants, évitez d’utiliser trop de jar­gon tech­nique ou d’entrer dans les détails les plus com­plex­es. Si vous vous basez sur votre expéri­ence per­son­nelle, c’est le moment d’écrire ce que vous pensez, ce que vous avez vécu et vos opinions.

    9. Illustrez vos points

    Les arti­cles au for­mat liste sont par déf­i­ni­tion faciles à par­courir et à lire. Ils le devi­en­nent encore plus lorsque vous rajoutez des images ou des exem­ples visuels. Cela est d’autant plus impor­tant lorsque vous voulez que vos lecteurs se sou­vi­en­nent bien de cer­tains points grâce à l’effet de supéri­or­ité de l’image.

    Selon Wikipedia :

    L’ef­fet de supéri­or­ité de l’im­age fait référence au phénomène dans lequel les images et les pho­tos sont plus sus­cep­ti­bles d’être retenues que les mots. Cet effet a été démon­tré dans de nom­breuses expéri­ences util­isant dif­férentes méthodes.

    Si vous avez déjà lu l’un de nos arti­cles liste, vous avez bien vu que nous y ajou­tons beau­coup d’éléments visuels, par exem­ple la liste de 17 idées mar­ket­ing con­tient 39 images. C’est parce que le mar­ket­ing est un sujet com­pliqué et que cer­tains points peu­vent être dif­fi­ciles à appréhen­der sans un sup­port visuel. Il n’est pas néces­saire d’en utilis­er autant, n’en rajoutez pas juste pour avoir un grand nom­bre d’images.

    10. Concluez correctement

    Les arti­cles au for­mat liste ont ten­dance à se finir de manière abrupte. Vous arrivez au dernier point et l’article s’arrête comme cela.

    On com­prend bien pourquoi. La plu­part des gens qui lisent des arti­cles sous forme de liste se con­tentent de les sur­v­ol­er, ils ne vont sans doute pas s’embêter à lire une con­clu­sion. Mais ce n’est pas une rai­son pour ne pas en écrire une. Pour les per­son­nes qui vont pren­dre le temps de tout lire du début à la fin, une bonne con­clu­sion peut aider à finalis­er votre pro­pos et mar­quer vos lecteurs.

    Voici quelques astuces pour écrire une bonne con­clu­sion à un arti­cle liste:

    • Restez con­cis
    • Ne répétez pas ce que vous avez déjà dit
    • Con­cen­trez-vous sur ce que vous voulez que les lecteurs retiennent
    • Faites des liens vers des arti­cles con­nex­es (qui n’ont pas besoin d’être des listes)

    Comme nous suiv­ons les grandes lignes de ces con­seils pour nos pro­pres arti­cles au for­mat liste, nous nous sommes dit que con­clure en vous en partageant quelques-uns (en anglais) de notre pro­pre blog, avec leur traf­ic organique men­su­el moyen pour­rait vous intéresser.

    Conclusion

    Tous les arti­cles de type liste ne se valent pas. Ce n’est pas parce que Buz­zfeed traîne ce for­mat dans la boue que ce que vous pro­duisez ne peut pas être très intéres­sant. Choi­sis­sez le bon sujet, le bon angle, le bon for­mat, met­tez du cœur à l’ouvrage et vous avez la recette pour un arti­cle qui attire du traf­ic organique.

    Vous avez des ques­tions ? Dis­cu­tons-en sur Twit­ter.