Volez notre modèle d’annonce d’emploi de spécialiste SEO

Avatar
Service Marketing @ Ahrefs. Projet d’apprentissage en cours : coréen. Je résume également des livres sur mon blog perso.
    Les spé­cial­istes du SEO sont des pro­fes­sion­nels du mar­ket­ing respon­s­ables de l’amélioration de la vis­i­bil­ité d’un site Inter­net dans les résul­tats de recherche. S’ils tra­vail­lent dans une agence plutôt que de se vouer au site de leurs entre­pris­es, ils peu­vent avoir la respon­s­abil­ité de plusieurs sites à la fois.

    On dirait que vous avez besoin d’engager quelqu’un ? On va vous aider.

    Nous avons par­cou­ru les por­tails d’emploi les plus pop­u­laires, comme LinkedIn et Indeed pour trou­ver les points com­muns dans les annonces d’emploi de spé­cial­istes SEO. Nous avons ensuite demandé à 15 respon­s­ables de recrute­ment SEO (en agence ou au sein d’une entre­prise) pour voir si les respon­s­abil­ités, pré-req­uis et com­pé­tences leurs sem­blaient cohérents. De leurs répons­es, nous avons mis en place un mod­èle d’an­nonce.

    Sans plus atten­dre, voici ce que nous avons obtenu.

    [Nom de la société] recherche un spé­cial­iste SEO qui devra [bref descrip­tion de ce qu’il y aura à faire].

    Responsabilités

    • Men­er des recherch­es de mots-clés et des analy­ses de la concurrence
    • Com­pren­dre et met­tre en place les audits et change­ments de SEO tech­nique
    • Met­tre en place de l’optimisation on-page
    • Inté­gr­er des mod­i­fi­ca­tions dans les CMS
    • Gér­er la pro­duc­tion de con­tenu en met­tant en place des cal­en­dri­ers de con­tenu, gér­er les rédac­teurs (ou col­la­bor­er avec l’équipe de rédac­tion) et les encadr­er sur le SEO
    • Imag­in­er et met­tre en place des méth­odes pour suiv­re, faire des rap­ports et analyser les amélio­ra­tions SEO.
    • Col­la­bor­er avec les respon­s­ables SEO et les autres équipes marketing
    • Col­la­bor­er avec les développeurs et les équipes de pro­duc­tion pour inté­gr­er d’éventuels fonc­tion­nal­ités et changements
    • Dévelop­per de nou­velles straté­gies et tests SEO
    • Présen­ter les straté­gies et pro­jets SEO aux clients et/ou aux respon­s­ables de la société.
    • Devenir l’expert et le porte-parole du SEO
    • Se tenir au courant des dernières ten­dances SEO, change­ment de stratégie et de l’algorithme

    Prérequis

    • Plus de 2 ans d’expérience dans le SEO
    • Une bonne com­préhen­sion des meilleures pra­tiques SEO
    • Une pas­sion pour le SEO et le mar­ket­ing sur Internet
    • La capac­ité de créer, jus­ti­fi­er, faire com­pren­dre et appli­quer des straté­gies SEO à tra­vers les dif­férents ser­vices et prestataires
    • Un esprit d’analyse basé sur des données
    • Le sens du détail
    • Des com­pé­tences en ges­tion de projet

    Les plus

    • De l’expérience avec des out­ils SEO dont la Google Search Con­sole, Google Ana­lyt­ics, Ahrefs et Scream­ing Frog
    • Expéri­ence et/ou con­nais­sances en code (HTML, CSS, JavaScript…)
    • Expéri­ence et/ou con­nais­sances des autres canaux mar­ket­ing (par exem­ple PPC)
    • Expéri­ence sur des CMS répan­dus (par exem­ple WordPress)
    • Expéri­ence en SEO tech­nique
    • Excel­lentes com­pé­tences en rédaction

    Vous voulez un mod­èle de cette fiche de poste ? Vous pou­vez faire une copie de ce doc­u­ment.

    Ce mod­èle n’est qu’un point de départ, ce n’est pas la Bible. Si vous êtes dans une agence ou que vous recrutez pour une équipe en interne de votre entre­prise, le spé­cial­iste que vous cherchez va être dif­férent. Ajoutez ou retirez des élé­ments de chaque par­tie selon vos besoins. Si une com­pé­tence de la par­tie “les plus” est cru­ciale pour la place que vous cherchez à rem­plir, faites-la pass­er dans la par­tie “préreq­uis”.

    Voici quelques astuces supplémentaires.

    1. Faites une brève présentation de votre entreprise

    Ne partez pas du principe que les gens con­nais­sent votre entre­prise. Faites une brève descrip­tion de ce que vous faites. Vous pou­vez ajouter cette par­tie au début, avant la fiche de poste.

    En règle générale, les entre­pris­es ajoutent aus­si la mis­sion d’entreprise

    La mis­sion de Groupon est d’être l’habi­tude quo­ti­di­enne du com­merce local. Pour attein­dre ce but, nous voulons con­stru­ire une com­mu­nauté forte qui va aider de petites entre­pris­es à se con­necter avec leurs clients via une plate­forme vivante pour les ser­vices de prox­im­ité, les expéri­ences et les marchandises.

    Si vous pensez que votre mis­sion et votre vision du milieu appor­tent de la valeur à votre propo­si­tion, n’hésitez pas à l’ajouter. En revanche, évitez le jar­gon cor­po­rate. La descrip­tion de Klient­Boost est bon exem­ple à suivre :

    Ils savent que les nou­velles recrues s’intéressent à la cul­ture d’entreprise. Donc, plutôt que de met­tre un slo­gan sans saveur pon­du par des cols blancs pen­dant leur sémi­naire annuel, ils ont préféré dire directe­ment les choses.

    2. Donnez des instructions claires sur la manière de postuler

    L’objectif n’est pas d’obtenir autant de can­di­dats que pos­si­ble, cela va vous pren­dre un temps fou de faire du tri dans des cen­taines de C.V..

    Au lieu de cela, il faut vous con­cen­tr­er sur trou­ver des per­son­nes qual­i­fiées et qui cor­re­spon­dent au poste. Une bonne manière d’y par­venir est d’intégrer le genre de chose suiv­ante dans le proces­sus. Cela va dis­suad­er les pos­tu­lants les plus feignants dont la seule stratégie est d’envoyer autant de C.V. que possible.

    Par exem­ple, dans nos offres d’emploi, nous avons mis ce que nous voulions spé­ci­fique­ment de tout postulant :

    3. Donnez aux candidats une raison de postuler

    Toutes les entre­pris­es veu­lent recruter les meilleurs. Mais il n’y en a pas tant que cela. Donc, il faut que vous fassiez com­pren­dre à ces can­di­dats qu’il faut pos­tuler chez vous et pas chez d’autres.

    Cela veut générale­ment dire par­ler du salaire et des avan­tages qu’apporte votre entre­prise. Mais ce n’est pas tout, vous pou­vez répéter la mis­sion de votre entre­prise, sa cul­ture, par­ler de la flex­i­bil­ité du temps de tra­vail et/ou du télé­tra­vail, etc.

    Par exem­ple, voici com­ment s’y prend Per­fect Keto.

    Nous avons com­mencé par chercher les points com­muns par­mi les dif­férentes annonces de spé­cial­istes SEO sur les por­tails d’emploi. Nous avons procédé sim­ple­ment en nous bas­ant sur ces résul­tats pour créer une enquête que nous avons envoyé à 20 respon­s­ables de recrute­ment dans le SEO. 15 d’en­tre eux ont répondu.

    L’enquête était divisée en deux parties :

    • Respon­s­abil­ités
    • Com­pé­tences et prérequis

    Regar­dons les répons­es de plus près.

    Responsabilités

    Dans cette par­tie, nous avons pro­posé aux recru­teurs en SEO 19 des respon­s­abil­ités les plus sou­vent retrou­vées dans les annonces d’emploi en SEO. Nous leur avons demandé si ces élé­ments feraient par­tie du quo­ti­di­en de leur “spé­cial­iste SEO”.

    Voici les résultats.

    Sans sur­prise, les bases du SEO comme la recherche de mots-clés, le SEO on-page et le SEO tech­nique font par­tie du quo­ti­di­en. D’autres tâch­es comme la col­lab­o­ra­tion avec d’autres équipes (surtout les équipes édi­to­ri­ales), le report­ing, la présen­ta­tion de stratégie SEO et les recom­man­da­tions à don­ner en interne ou en externe ain­si que la mise en place de tests SEO.

    Se tenir infor­mé des dernières nou­velles du secteur et des ten­dances font aus­si par­tie du poste. En revanche, on n’attend pas du spé­cial­iste SEO de créer du con­tenu ou de con­stru­ire des backlinks.

    Comme nous ne par­tions pas du principe que nous avions tous les élé­ments, nous avons ajouté une question :

    Est-ce qu’il y a d’autres rôles ou respon­s­abil­ités que vous voudriez ajouter à la liste ?

    Si nous avons reçu quelques répons­es et exem­ples spé­ci­fiques, j’ai trou­vé que celle de Jes­si­ca Lev­en­son méri­tait d’apparaître dans cet article :

    Hon­nête­ment, c’est un ensem­ble de com­pé­tences. J’ai besoin de quelqu’un qui soit curieux. Il n’est pas néces­saire d’avoir toutes les com­pé­tences, mais il faut vouloir appren­dre et redou­bler de curiosité.”

    Jessica Levenson
    Jes­si­ca Lev­en­son, Head of Dig­i­tal Strat­e­gy & SEO Ora­cle NetSuite

    Compétences et prérequis

    Dans cette par­tie, nous avons listé les 15 com­pé­tences et préreq­uis les plus sou­vent vus dans les annonces de spé­cial­iste SEO. Nous avons demandé si ces derniers étaient très impor­tants, rel­a­tive­ment impor­tants ou pas impor­tants lors de l’embauche d’un “spé­cial­iste SEO”.

    Voici les résultats :

    Il est intéres­sant de voir que la plu­part (voire toutes) des répons­es con­cor­dent sur les “soft skills” (l’attention au détail, savoir se baser sur les don­nées, la com­mu­ni­ca­tion…) ou l’attitude (pas­sion pour le SEO et le mar­ket­ing numérique…), le savoir-être en quelque sorte.

    Jes­si­ca Lev­en­son ajoute :

    Je met­trais tou­jours les capac­ités devant l’expérience. Je peux appren­dre le SEO à n’importe qui s’ils en ont l’envie et la capac­ité. À l’inverse, je ne peux pas faire dés­ap­pren­dre une per­son­nal­ité com­pliquée ou une absence de volon­té d’apprendre.”

    Jessica Levenson
    Jes­si­ca Lev­en­son, Head of Dig­i­tal Strat­e­gy & SEO Ora­cle NetSuite

    Evidem­ment, cela ne veut pas dire que le savoir-faire n’est pas néces­saire. Tout le monde est d’accord pour dire qu’une bonne com­préhen­sion des bonnes pra­tiques du SEO, du SEO tech­nique et une expéri­ence dans le milieu du SEO est préférable.

    Com­bi­en d’années d’expérience est-ce que les recru­teurs recherchent exacte­ment ? La plu­part ont répon­du au moins deux ans.

    En plus de l’expérience dans le secteur, la plu­part des répons­es indiquent que les recru­teurs recherchent des can­di­dats qui con­nais­sent cer­tains out­ils SEO.

    Voici la répar­ti­tion des répons­es sur des out­ils SEO spécifiques :

    Enfin, la plu­part ont dit qu’une “con­nais­sance du code” a une cer­taine impor­tance. Voici les lan­gages les plus recherchés :

    Conclusion

    Les com­pé­tences tech­niques sont impor­tantes. Mais comme la plu­part des répons­es le mon­trent, c’est l’at­ti­tude qui est cru­ciale. Si vous trou­vez un can­di­dat qui a soif d’apprendre et sait tra­vailler en équipe mais à qui il manque cer­taines com­pé­tences, n’ayez pas peur de miser sur lui.

    Les com­pé­tences mar­ket­ing peu­vent tou­jours être appris­es aux bonnes personnes.

    Si vous lisez ceci en tant que can­di­dat poten­tiel dans le secteur du SEO, ne bais­sez pas les bras. Presque tous les recru­teurs inter­rogés sont d’accord qu’un diplôme ou une cer­ti­fi­ca­tion n’est pas néces­saire. C’est aus­si le cas chez nous à Ahrefs : la majeure par­tie de l’équipe mar­ket­ing n’a pas fait d’études spé­ci­fiques dans ce secteur.

    Il vaut mieux se con­cen­tr­er sur le savoir-être. Voici ce sur quoi vous devez tra­vailler, selon Sai­jo George :

    • La capac­ité d’apprendre et dés­ap­pren­dre rapidement
    • Le sens de la curiosité
    • Com­pren­dre et résoudre un prob­lème. Si vous n’y arrivez pas, savoir deman­der de l’aide
    • La volon­té de partager son savoir et son exper­tise avec une équipe
    • Par-dessus tout, l’esprit d’équipe. Aucune com­pé­tence ne compte si vous ne savez pas tra­vailler en équipe, les com­pé­tences s’apprennent.

    Que ce soit via la con­struc­tion de votre pro­pre site ou un stage, c’est avec la bonne atti­tude et un peu d’expérience que vous pour­rez avoir votre chance sur un poste de spé­cial­iste SEO.

    Pour finir, je voudrais remerci­er ces per­son­nes pour nous avoir aidés à con­stru­ire cet article :

    Vous avez des ques­tions ou des com­men­taires ? Vous pou­vez m’en par­ler sur Twit­ter.