8 canaux marketing efficaces en 2021 (et comment nous les utilisons)

8 canaux marketing efficaces en 2021 (et comment nous les utilisons)

Mateusz Makosiewicz
Chercheur en marketing et éducateur chez Ahrefs. Mateusz a plus de 10 ans d’expérience dans le marketing au sein d’agences, d’entreprises de SaaS et de matériel. Lorsqu’il n’écrit pas, il compose de la musique ou profite de longues promenades.
Article Performance
Data from Ahrefs
  • Backlinks

The number of websites linking to this post.

This post's estimated monthly organic search traffic.

    Les canaux mar­ket­ing sont les out­ils et plate­formes que vous utilisez pour com­mu­ni­quer avec une audi­ence cible..

    Dans notre monde résol­u­ment dom­iné par les médias numériques et les con­som­ma­teurs devenant des “pro­som­ma­teurs”, le mar­ket­ing d’aujourd’hui a besoin d’employer une stratégie mar­ket­ing mul­ti­canal. Cela veut dire que tous les canaux mar­ket­ing aux­quels vous pou­vez penser doivent s’articuler ensem­ble pour créer une expéri­ence homogène.

    Je vais dans cet arti­cle vous faire décou­vrir huit canaux mar­ket­ing effi­caces qui nous ont aidés à devenir une entre­prise avec un ARR à huit chiffres. Nous allons voir :

    La recherche organique fait référence à tous les résul­tats non payés d’une page de moteur de recherche. Ce canal mar­ket­ing génère des vis­ites à chaque fois qu’un util­isa­teur clique sur un lien de page de résul­tat de moteur de recherche (SERP) qui pointe vers un site.

    La pra­tique d’optimiser un site inter­net ou une page pour aug­menter la quan­tité et qual­ité du traf­ic depuis les résul­tats de moteurs de recherche s’appelle l’optimisation pour les moteurs de recherche, mon­di­ale­ment con­nue dans sa ver­sion anglaise : search engine opti­miza­tion (SEO).

    Est effi­cace lorsque :

    • Il existe une demande de recherche sur des sujets proches de votre entreprise
    • Vous traitez le SEO comme un proces­sus. Pour obtenir les meilleurs résul­tats, vous allez devoir accom­plir chaque étape de la recherche de mot-clé au link-build­ing jusqu’au SEO tech­nique.
    • Vous faites du SEO de manière con­tin­uelle et sys­té­ma­tique. Plus vous le faites, plus vos efforts seront effi­caces et plus il sera facile d’obtenir des résultats.
    Avan­tagesIncon­vénients
    Presque gra­tu­it, traf­ic continu.Bien se posi­tion­ner dans les moteurs de recherche prend du temps.
    Effet cumu­latif. Un arti­cle de blog écrit il y a qua­tre ans peut tou­jours vous attir­er du traf­ic et vous en apportera dans le futur tant que vous serez bien positionné.Beau­coup d’incertitudes (rank­ing de SERP fluc­tu­ant, change­ment des algo de recherche).
    Peut être util­isé pour attir­er, instru­ire, con­ver­tir et retenir vos clients. En d’autres ter­mes, le con­tenu SEO peut influ­encer tout l’entonnoir de conversion.Effet plus lent pour les nou­veaux arrivants, c’est‑à ‑dire les sites avec peu de back­links de qual­ité et peu d’autorité locale.
    Tient plus à de la qual­ité et de la créa­tiv­ité qu’à un budget.Le ROI du SEO et du mar­ket­ing de con­tenu peut être très dif­fi­cile à mesurer.
    Qual­i­fie des clients poten­tiels selon leur inten­tion de recherche.
    Plus vous le faites, plus il est facile de bien se positionner.

    Comment nous l’utilisons

    La recherche organique est l’un de nos trois canaux d’acquisition prin­ci­paux. Mais pour ce qui est de la quan­tité d’effort de notre équipe mar­ket­ing, c’est la plus grosse priorité.

    Notre exem­ple sera le blog. Nous créons des arti­cles de blog sur des sujets per­ti­nents qui sont recher­chés sur Google. Une stratégie sim­ple, mais très efficace.

    En nous con­cen­trant sur des arti­cles ori­en­tés pro­duit, nous pou­vons béné­fici­er de tous les avan­tages de la recherche organique en tant que canal.

    Pub­li­er du con­tenu ori­en­té pro­duit veut dire qu’au-delà d’avoir un bon poten­tiel de traf­ic, les sujets sur lesquels nous écrivons doivent nous per­me­t­tre de met­tre en avant naturelle­ment notre pro­duit. L’intersection de la demande de recherche et de la valeur com­mer­ciale est le meilleur objectif.

    L’une des meilleures choses sur le con­tenu en tant qu’outil mar­ket­ing est qu’il peut être très effi­cace dans l’influence sur l’enton­noir de con­ver­sion. Un arti­cle peut avoir plusieurs objectifs.

    En suiv­ant cette stratégie arti­cle après arti­cle, notre blog est devenu l’un des plus impor­tants du monde du SEO en quelques années. Cela nous apporte un cumul de trafic.

    Ce canal mar­ket­ing vous per­met de dis­tribuer du con­tenu et des pub­lic­ités au for­mat vidéo.

    Est effi­cace lorsque :

    • Vous con­cevez vos vidéos avec le moyen de les dis­tribuer en tête. Vous pou­vez baser vos sujets sur des recherch­es de mots-clés Google ou Youtube et/ou met­tre de côté du bud­get pour du traf­ic payant.
    • Vous pou­vez recy­cler vos vidéos en plusieurs sous-élé­ments. Vous prof­iterez ain­si un peu plus longtemps de votre investisse­ment pour créer des vidéos de qual­ité. Cela marche aus­si dans l’autre sens : vous pou­vez réu­tilis­er votre con­tenu écrit pour en faire une vidéo.
    • Vous avez le savoir-faire et les ressources pour faire des vidéos de bonne qualité.
    Avan­tagesIncon­vénients
    Une image vaut mille mots. Si votre pro­duit est plus facile à mon­tr­er qu’à expli­quer, pensez à faire des vidéos.Peut néces­siter beau­coup de ressources (temps, per­son­nes, budget).
    Peut être plus attrayant qu’un con­tenu écrit et est idéal pour capter l’attention.Plus dif­fi­cile à met­tre à jour que du con­tenu écrit.
    Peut être dis­tribué sur plusieurs per­son­nes différentes.

    Comment nous l’utilisons

    Notre chaine YouTube est l’un des piliers de notre stratégie de mar­ket­ing de contenu.

    En trois ans, nous avons pub­lié 181 vidéos. Autant de pro­duc­tions seraient impos­si­bles sans une per­son­ne dédiée à ce canal mar­ket­ing (et c’est Sam).

    Tout comme pour notre blog, nous avons ori­en­té nos vidéos dans une optique com­mer­ciale. La plu­part mon­trent com­ment Ahrefs peut résoudre des prob­lèmes mar­ket­ing et SEO.

    Mais aucune stratégie de mar­ket­ing de con­tenu ne serait com­plète sans un peu de réu­til­i­sa­tion. Nous repub­lions nos vidéos aux bons endroits à tra­vers nos pages web. Par­fois, elles trou­vent par­faite­ment leur place dans un arti­cle de blog, ce qui leur donne une “nou­velle vie” et plus de vues.

    Vous préférez une vidéo ? Regardez ceci (au fait : elle con­tient quelques astuces sup­plé­men­taires qui ne sont pas men­tion­nées dans l’article :))

    D’autres fois, on “repack­age” notre vidéo dans dif­férentes formes, comme le cours com­plet de Ahrefs sur le mar­ket­ing.

    Non seule­ment c’est un moyen de génér­er plus de vues pour vos vidéos, mais cela vous per­met de touch­er d’autres audiences.

    Les réseaux soci­aux attirent du traf­ic vers vos pages et de l’engagement avec votre mar­que via les dif­férentes plate­formes de réseaux sociaux.

    Les réseaux soci­aux (ou le canal social media), ce n’est pas que Face­book, Twit­ter ou LinkedIn. Des appli­ca­tions de mes­sagerie comme Dis­cord, Slack ou What­sapp sont aus­si présentes dans ce canal marketing.

    Est effi­cace lorsque :

    • Votre audi­ence cible se sert des réseaux soci­aux pour com­mu­ni­quer avec les marques.
    • Vous avez les ressources pour suiv­re de manière con­tin­ue les plate­formes de réseaux soci­aux pour créer du con­tenu dédié et “lik­able” pour eux
    • Vous êtes près à recevoir (et gér­er) du feed­back négatif publiquement
    • Vous développez une “voix” et une “per­son­nal­ité” con­stante lorsque vous engagez votre ambiance.
    Avan­tagesIncon­vénients
    Vous per­met d’in­ter­a­gir directe­ment avec votre audience.Vous rend vul­nérable aux com­men­taires négat­ifs et “trolls”.
    Prof­ite des audi­ences mas­sives autour des plate­formes de réseaux sociaux.En fonc­tion de la plate­forme, con­serv­er des résul­tats con­stants va devenir un lourd investissement.
    Améliore le sup­port client.Beau­coup de plate­formes de réseaux soci­aux encour­a­gent les entre­pris­es à dépenser du bud­get en ads en réduisant le reach organique.
    Peut servir de canal pour réutiliser/recycler du contenu.
    Vous per­met de lancer des cam­pagnes PPC réseaux sociaux.
    Peut apporter une fidél­ité à la marque.
    Vous per­met de mieux vous adoss­er à des influenceurs.

    Comment nous l’utilisons

    Les réseaux soci­aux offrent de nom­breuses pos­si­bil­ités. Voici com­ment nous nous en ser­vons sur ses pos­si­bil­ités de promotion.

    Si l’auto-promo évi­dente n’est pas tou­jours bien­v­enue sur les réseaux soci­aux, elle reste accept­able de temps à autre. Et si vous avez quelque chose de sym­pa à pro­pos­er comme un out­il SEO pre­mi­um gra­tu­it, vous pou­vez même épin­gler votre pub­li­ca­tion sur le sujet :

    Et si vos clients appré­cient être tenus au courant des nou­veautés sur vos pro­duits, comme les autres, cet exem­ple d’auto-promo est plus qu’efficace :

    L’objectif de la pub­lic­ité en ligne est d’atteindre votre audi­ence source sur des sites qui pro­posent des espaces publicitaires.

    La pub­lic­ité en ligne peut pren­dre bien des formes. Cer­taines vont immé­di­ate­ment cou­vrir tout votre écran. D’autres sont plus sub­tils, des “encour­age­ments” postés à des endroits où ils seront le plus efficaces.

    Est effi­cace lorsque :

    • Vous pou­vez vous per­me­t­tre de men­er des cam­pagnes suff­isam­ment longtemps pour en tir­er le meilleur parti
    • Vous faites de la pub­lic­ité à une audi­ence qui con­naît votre mar­que ou au moins les prob­lèmes que vous réglez.
    • Vous partez d’un mod­èle d’attribution fiable.
    • Votre land­ing page livre ce que promet votre publicité.
    • Votre offre cor­re­spond à l’audience cible. Cer­taines pubs ne seront pas effi­caces de par la manière dont elles sont conçues, cer­taines vont échouer parce que l’offre n’est pas assez attractive.
    Avan­tagesIncon­vénients
    Moyen rapi­de d’obtenir du traf­ic. Vous com­mencez rapi­de­ment et obtenez des résul­tats immédiats.Soumis à des symp­tômes comme la “ad fatigue” (fatigue pub­lic­i­taire) et le “ban­ner blind­ness” (céc­ité aux bannières).
    Per­met du ciblage spécifique.L’utilisation de plus en plus répan­due de blo­queurs de pub et de cook­ies tiers par les navigateurs.
    Peut être util­isé pour pro­mou­voir n’importe quoi : pro­duit, con­tenu ou la mar­que en elle-même.Sans doute l’un des moyens les plus chers de faire pass­er votre mes­sage en ligne.
    Facile à mesur­er, con­trôler, et faire à grande échelle.Faire trop de pub­lic­ité avec trop de con­tenu à voca­tion de con­va­in­cre peut nuire à votre marque.
    Large gamme de for­mat et plate­formes de publicité.
    Peut être util­isé pour tester des hypothès­es, par exem­ple la meilleure propo­si­tion d’un pro­duit pour convertir.

    Comment nous l’utilisons

    La pub­lic­ité en ligne est une source annexe de traf­ic dans la stratégie omni­canal de Ahrefs. Grâce aux pub­lic­ités PPC, nous pou­vons attein­dre des per­son­nes que nous n’avions pas touchées avant et/ou créer un nou­veau point de con­tact avec des per­son­nes qui con­nais­sent déjà notre marque.

    Voici un exem­ple de pubs que nous avons util­isé pour met­tre notre con­tenu en avant.

    Pour ce qui de la pro­mo­tion directe de nos pro­duits, nous choi­sis­sons générale­ment les out­ils gra­tu­its. Moins il y a de fric­tion sur la land­ing page, plus effi­cace est la cam­pagne. Qui plus est, cer­tains util­isa­teurs de nos out­ils gra­tu­its vont finir par pass­er à la vitesse supérieure et devenir des clients payants.

    L’email mar­ket­ing vous per­met d’atteindre les boîtes mail avec des mes­sages qui vont soit pouss­er à une action directe soit qui visent à créer une rela­tion à long terme avec la marque.

    Plus effi­cace lorsque :

    • Vous n’en faites pas trop est respectez un bon planning
    • Vos emails sont engageants et appor­tent une réelle valeur
    • Les mar­ke­teurs pra­tiquent la per­son­nal­i­sa­tion d’email selon des don­nées comportementales
    • Vos emails attirent l’œil. Ou, si vous souhaitez surtout instru­ire, ils peu­vent rester rel­a­tive­ment simples.
    • Vous mesurez les résul­tats, itérez et tra­vaillez votre liste d’adresses.
    Avan­tagesIncon­vénients
    Peut être haute­ment seg­men­té et personnalisé.Le temps qu’il faut pour con­stru­ire une liste d’email de manière organique (et légale).
    Manière rapi­de d’atteindre une audi­ence sélectionnée.Si vous en faites trop, vous pour­riez enfrein­dre les lég­is­la­tions sur le mar­ket­ing mail (RGPD, CAN-SPAM).
    Pour cer­tains pros du mar­ket­ing, l’email est un canal rentable. La plu­part des plate­formes d’emailing vous per­me­t­tent de “pay­er à mesure qu’on grandit”.Il est dif­fi­cile de pass­er au tra­vers de cen­taines d’autres emails et d’attirer l’attention.
    Facile à mesurer.
    Moyen abor­d­able de faire des cam­pagnes d’entretien des leads et dif­férents types de cam­pagnes de e‑commerce.
    Trans­férable, ce qui veut dire que d’autres per­son­nes peu­vent recevoir le message.

    Comment nous l’utilisons

    Si vous lisez ceci, il y a un petit wid­get flot­tant sur votre droite qui vous pro­pose de vous abon­ner pour des mis­es à jour heb­do­madaires (si vous êtes sur mobile, ce sera en bas de l’article). C’est notre seul moyen de col­lecter des emails pour notre newslet­ter. Pas de pop-up, pas d’encouragement supplémentaire.

    Le con­cept est sim­ple : si vous aimez notre con­tenu, on peut le livr­er dans votre boîte mail toutes les semaines pour que vous n’ayez aucun effort à faire.

    Notre for­mat de newslet­ter est sim­ple. Elle se con­cen­tre sur mon­tr­er les arti­cles de la semaine du blog Ahrefs et le choix du rédac chef sur de bonnes lec­tures en dehors de notre blog.

    Le spon­sor­ing en tant que canal mar­ket­ing est con­sti­tué de tous les prospects qui arrivent vers votre busi­ness via l’exposition de votre mar­que via des con­tenus ou évène­ments sponsorisés.

    Plus effi­cace lorsque :

    • La chose/personne que vous financez est appré­ciée par votre audi­ence cible. Dans la plu­part des cas, les entre­pris­es déci­dent de spon­soris­er des évène­ments aux­quels par­ticipe leur audi­ence ciblée.
    • Util­isé dans deux sortes de cas : con­nais­sance ou notoriété de la mar­que (par exem­ple gag­n­er la con­fi­ance des clients).
    • L’objectif est long terme
    Avan­tagesIncon­vénients
    Peut grande­ment amélior­er la notoriété de la mar­que en peu de temps.Con­trôle lim­ité. Risque de mau­vais­es asso­ci­a­tions avec la mar­que si vous spon­sorisez le mau­vais événe­ment ou la mau­vaise personne.
    Peut amélior­er l’image de votre entreprise.Pas de retour garanti.
    Per­met par­fois du ciblage pré­cis (par exem­ple Ahrefs qui spon­sorise une con­férence SEO).ROI dif­fi­cile à mesurer.
    Une oppor­tu­nité d’avoir un engage­ment per­son­nel avec votre audi­ence cible ou d’autres dans votre secteur.

    Comment nous l’utilisons

    Prin­ci­pale­ment pour la notoriété de la mar­que. Notre but est d’utiliser le spon­sor­ing pour “imprimer” notre mar­que dans l’esprit d’un audi­teur ou par­tic­i­pant avec une asso­ci­a­tion positive.

    Nous spon­sorisons sou­vent des pod­casts ou vidéos comme celle-ci :

    https://www.youtube.com/watch?v=HLqM3LJ2Ses

    Au-delà des pod­casts et vidéos, nous offrons sou­vent notre spon­sor­ing à des évène­ments comme Brighton­SEO, où vous pou­vez met­tre la main sur notre “swag”. Cela se traduit aus­si en notoriété de mar­que. En plus, cela nous per­met de con­tribuer un peu à la scène SEO.

    Le live chat, mes­sagerie en direct ou mar­ket­ing con­ver­sa­tion­nel en général per­met de faciliter une con­ver­sa­tion directe avec les util­isa­teurs qui vis­i­tent votre site ou votre plate­forme sur les réseaux sociaux.

    Cela vous per­met d’engager la dis­cus­sion avec vos prospects au lieu que la com­mu­ni­ca­tion soit à sens unique.

    Plus effi­cace lorsque :

    • Vous pou­vez être disponible 24/7. Les chat­bots peu­vent vous le per­me­t­tre, ou retir­er une bonne par­tie de la charge de tra­vail de votre ser­vice commercial.
    • Votre chat­bot et con­tenu d’aide sont com­préhen­si­bles et à jour
    • Au-delà d’un excel­lent chat­bot, vous pro­pos­er l’option de par­ler à une véri­ta­ble personne.
    • Le con­tenu des pages où est le chat­bot est per­ti­nent par rap­port aux ques­tions que vous aurez sans doute. Par exem­ple, si vous pro­posez un live chat dans un pro­duit, atten­dez-vous à avoir des ques­tions de ser­vice après-vente.
    Avan­tagesIncon­vénient
    Les bots peu­vent com­mu­ni­quer avec le client 24/7 et qual­i­fi­er des leads pour des com­mer­ci­aux spé­ci­fiques (selon le ter­ri­toire ou les ques­tions posées).Une mau­vaise expéri­ence dans la con­ver­sa­tion peut frus­tr­er vos prospects et com­pro­met­tre votre marque.
    Les chat­bots peu­vent dis­cuter avec un nom­bre infi­ni de vis­i­teurs simultanés.Pré­parez vous à recevoir toutes sortes de ques­tions aux­quelles vous n’êtes pas néces­saire­ment prêt à répondre.
    Les clients peu­vent pren­dre con­tact quand c’est le plus pra­tique pour eux.
    Le mar­ket­ing con­ver­sa­tion­nel per­met une expéri­ence per­son­nal­isée (par exem­ple beau­coup de moyens d’apprendre des choses sur l’entreprise)
    Tous les points de con­tact sont suiv­is. Cela per­met d’avoir plus d’in­for­ma­tions sur la manière dont les gens entrent en con­tact avec votre contenu.
    Peut être une bonne alter­na­tive au tra­di­tion­nel for­mu­laire de con­tact pour génér­er des leads.

    Comment nous l’utilisons

    La plu­part des ques­tions qui passent dans notre canal de chat sont des ques­tions en lien avec le sup­port client. Avec un client aus­si com­plexe que le nôtre, il est très dif­fi­cile de con­cevoir une réponse automa­tisée à chaque cas.

    C’est pour cela que “par­ler à une vraie per­son­ne” est la pre­mière requête présentée.

    Aller soi-même chercher du con­tenu dans notre base de savoir est n°2. C’est en haut de la liste parce que cer­taines per­son­nes préfèrent lire un guide ou des expli­ca­tions détaillées.

    Le mar­ket­ing con­ver­sa­tion­nel est la ren­con­tre du ser­vice com­mer­cial et du sup­port client. Vous ne pou­vez jamais prédire toutes les ques­tions qui vont pass­er par ce canal.

    Par exem­ple, est-ce que deman­der s’il existe des abon­nements spé­ci­aux pour les grandes entre­pris­es fait tou­jours par­tie du sup­port client ? Qu’en est-il d’une ques­tion sur com­ment une fonc­tion­nal­ité peut aider à con­tr­er un prob­lème de SEO tech­nique ? C’est du mar­ket­ing ou du sup­port client ? Peut-être les deux ?

    On dirait que Gart­ner a rai­son lorsqu’il dit que les clients sont générale­ment des agnos­tiques de canaux lorsqu’ils cherchent l’information pour que le boulot soit fait.

    Le mar­ket­ing de bouche à oreille con­siste à influ­encer et encour­ager les con­ver­sa­tions naturelles sur un pro­duit, ser­vice ou entre­prise. En d’autres ter­mes, cela con­siste à don­ner une rai­son aux gens de parler.

    Le bouche-à-oreille (WOM) est effi­cace car nous avons ten­dance à croire ce que dis­ent les autres au sujet d’une entre­prise, de ses pro­duits ou services.

    Plus effi­cace lorsque :

    • Vous ampli­fiez le bouche-à-oreille en partageant ce que dis­ent les gens de vous : avis, notes, témoignages, etc.
    • Cela sem­ble naturel. Vous pou­vez don­ner aux gens un léger encour­age­ment à partager leur expéri­ence. Mais sou­venez-vous : ils devraient par­ler de vous parce qu’ils en ont envie, pas parce que vous les pay­er (avec comme excep­tion le mar­ket­ing d’influence)
    Avan­tagesIncon­vénients
    Améliore la notoriété de mar­que et les ventes sans dépenser en publicité.Dif­fi­cile à influ­encer, impos­si­ble à contrôler.
    Con­stru­it une com­mu­nauté autour de votre mar­que et produits/services.
    Un bon bouche-à-oreille aug­mente grande­ment l’image de marque.

    Comment nous l’utilisons (our plutôt comment nous l’avons gagné)

    Enfin et pour finir, nous allons par­ler du dernier de nos trois canaux mar­ket­ing prin­ci­paux. Le bouche-à-oreille est le bou­quet final de notre stratégie de mar­ket­ing omnicanal.

    Nous ne créons pas réelle­ment le bouche-à-oreille. Nous le gagnons. Tout ce que nous faisons dans les autres canaux est conçu pour pren­dre sa place dans notre mod­èle de mar­ket­ing en moulin. Je m’explique.

    Notre mod­èle de mar­ket­ing en moulin s’inspire d’histoires comme celle que Moz a partagée en 2013. Comme quelqu’un le résume par­faite­ment dans les com­men­taires de la vidéo, elle est sérieuse­ment sous-estimée. Prenez un moment pour la regarder .

    https://www.youtube.com/watch?v=aNdgSxLVarc

    C’est le con­cept qu’avait Jeff Bezos pour Ama­zon et la même idée que der­rière le moulin d’inbound mar­ket­ing.

    L’idée du moulin mar­ket­ing est sim­ple, mais géniale : inve­stir dans des tac­tiques qui se ren­for­cent au fil du temps.

    Réfléchissez‑y. Les fol­low­ers des réseaux soci­aux créent plus de fol­low­ers. Obtenir des liens vers vos con­tenus va le ren­dre plus vis­i­ble ce qui, à son tour, vous apportera plus de liens. Enfin, des clients sat­is­faits vont génér­er plus de clients satisfaits.

    Et c’est cette dernière par­tie qui a le mieux marché pour nous, ce vers quoi nous ten­dons chaque jour. C’est la sat­is­fac­tion de nos clients qui nous fait gag­n­er des sondages de pro­duits SEO :

    Ou nous don­nent de super avis :

    Com­ment gag­n­er, “mérit­er” tout ce bouche-à-oreille ?

    Il y a quelques con­tribu­teurs der­rière tout cela, mais, d’abord et avant toute chose, c’est le fruit d’avoir un pro­duit phénomé­nal. Tout le reste ne vaut pas votre temps si vous ne cochez pas cette case.

    Ensuite, vous devez le présen­ter à suff­isam­ment de per­son­nes pour créer un effet boule de neige de recom­man­da­tions. Vous pou­vez faire des pitchs à des sites ou offrir votre pro­duit gra­tu­ite­ment aux pre­miers utilisateurs.

    Nous avons eu beau­coup d’avis au fil des années :

    Chaque mois, il y a env­i­ron 228k recherch­es (glob­al) pour le terme “ahrefs”

    Pour faire écho à Tim Soulo, notre CMO : avec un bon pro­duit, votre mar­ket­ing peut se con­cen­tr­er unique­ment sur être le pont entre les clients et les développeurs.

    Conclusion

    Quelles que soient les canaux mar­ket­ing que vous choisirez, nous vous recom­man­dons forte­ment de les voir comme des par­ties d’une expéri­ence client omni­canal. Comme men­tion­né dans l’étude de Gart­ner, les clients ne sont pas fidèles à un seul canal. Ils veu­lent juste que vous les aidiez à attein­dre leur objec­tif, peu importe le canal.

    Qui plus est, cer­tains pro­fes­sion­nels du mar­ket­ing dis­ent que plus vous mélangez les canaux, mieux c’est. Dans cette par­tie, more is more. Plus de canaux veut dire plus de pratic­ité pour vos clients, plus de prospects atteints et un meilleur ROI pour votre entre­prise (vous pou­vez en appren­dre plus sur ce con­cept ici.)

    Et n’oubliez pas l’effet moulin. Util­isés de manière stratégique, les canaux mar­ket­ing se ren­for­cent eux-mêmes.

    En soi, ce n’est pas tant que les canaux font quelque chose tout seul. Ce sont les expéri­ences pos­i­tives partagées par vos clients. Des expéri­ences pos­i­tives font des clients heureux, des clients heureux causent plus de clients heureux.

    Vous avez des ques­tions ? Je suis sur Twit­ter.

    Article Performance
    Data from Ahrefs
    • Backlinks

    The number of websites linking to this post.

    This post's estimated monthly organic search traffic.