Comment définir les bons objectifs SEO avec 3 exemples

Comment définir les bons objectifs SEO avec 3 exemples

Kayle Larkin
Stratège SEM data-driven. Dévouée à rendre les analyses faciles à comprendre et accessibles à tous les entrepreneurs.
Article Performance
Data from Ahrefs
  • Backlinks

The number of websites linking to this post.

This post's estimated monthly organic search traffic.

    En tant que pro­fes­sion­nels du SEO nous avons ten­dance à faire des général­ités sur nos objec­tifs, il y a telle­ment de choses qui sont en dehors de notre con­trôle. “On ne peut pas promet­tre de résultats”.

    Le prob­lème est que sans une idée claire de ce qu’est une réus­site, il va être dif­fi­cile d’obtenir des résultats.

    C’est le même prob­lème si nous fixons des objec­tifs vagues et arbitraires.

    Nous allons appren­dre dans ce guide com­ment se fix­er des objec­tifs SEO grâce à la pyra­mide d’ob­jec­tifs SEO.

    Des objec­tifs SEO sont des buts spé­ci­fiques et mesurables que l’on vise à attein­dre sur une cer­taine péri­ode. Chaque objec­tif doit con­tribuer au rôle pre­mier du SEO : attein­dre plus d’utilisateurs poten­tiels via la recherche organique et les trans­former en clients.

    Les objec­tifs SEO sont impor­tants car ils vous per­me­t­tent d’avoir une con­cen­tra­tion et une stratégie claire avec de véri­ta­bles buts. Si vous n’avez pas d’objectifs SEO, vous tirez à l’aveugle. Ce n’est jamais une bonne idée, il y a peu de chance de touch­er une cible sans la viser.

    Les pro­fes­sion­nels du mar­ket­ing font sou­vent l’erreur de fix­er des objec­tifs SEO arbi­traires comme “obtenir plus de trafic”.

    Le prob­lème de ce genre d’approche est que cela ne prend pas en compte com­ment et pourquoi. Qu’est-ce que vous allez faire pour y parvenir ?

    Pour vous aider à résoudre ce prob­lème, nous avons créé la pyra­mide d’objectifs SEO :

    Voici com­ment s’en servir :

    1. Créez votre objec­tif final. C’est le but que vous voulez attein­dre dans le temps que vous vous serez impar­ti. Voyez cela comme un tournoi que vous voudriez remporter.
    2. Divisez l’objectif final en objec­tifs de per­for­mance. Ce sont des buts plus sim­ples à attein­dre qui vont vous aider à rem­porter la vic­toire. Voyez cela comme un but dans un match de foot. Cha­cun d’entre eux va vous aider à gagner.
    3. Divisez les objec­tifs de per­for­mances en objec­tifs de proces­sus. Ce sont des buts moins ambitieux qui sont com­plète­ment sous votre con­trôle. Pour rester dans l’analogie du foot, c’est con­tre qui vous allez jouer et dans quel stade.

    Tout le principe repose sur la divi­sion de toutes ces tâch­es en étapes qui vont à chaque fois vous rap­procher de votre objec­tif. À mesure que vous attein­drez les objec­tifs de proces­sus, vous allez vous rap­procher de vos objec­tifs de per­for­mance, une fois cela fait, vous allez avoir plus de chance d’atteindre votre objec­tif final.

    Voyons tout cela d’un peu plus près et ce que chaque étape veut dire pour met­tre en place votre cadre de travail.

    1. Définir un objectif final

    Votre objec­tif final doit directe­ment align­er vos efforts SEO avec les objec­tifs de votre entre­prise, demandez-vous :

    Quels objec­tifs SEO vont aider mon entre­prise à attein­dre ses pro­pres buts, plus larges ? 

    Jetez un œil aux ordres de mis­sion, aux ques­tions fréquem­ment posées dans les réu­nions, etc. Si vous tournez en rond, devant votre patron ou à vos clients.

    Si obtenir plus de traf­ic peut aider votre entre­prise, c’est tout de même un objec­tif trop large. Vos objec­tifs doivent être SMART : Spé­ci­fiques, Mesurables, Atteignables, Réal­istes et Tem­porelle­ment définis.

    Un meilleur objec­tif que “avoir plus de traf­ic” serait par exem­ple de “se posi­tion­ner dans le top 3 pour [mot-clé à forte valeur] en 6 mois.

    L’objectif est spé­ci­fique et réal­iste : se posi­tion­ner sur [mot-clé à forte valeur] va aug­menter les revenus. C’est mesurable car vous pou­vez faire un suivi du rank­ing de mots-clés avec tout bon out­il de suivi de rank­ing, comme le Rank Track­er de Ahrefs. C’est atteignable car vous avez déjà pris en compte la dif­fi­culté du mot-clé. C’est tem­porelle­ment défi­ni car vous avez établi un délai raisonnable.

    Voici ce que cela va représen­ter dans notre pyra­mide d’objectif SEO :

    2. Définir des objectifs de performance

    Les objec­tifs de per­for­mance sont les jalons que vous allez vous met­tre, com­mencez par répon­dre à la question :

    Quels sont les réus­sites à court terme qui vont nous aider à attein­dre l’objectif final ?

    Vous pou­vez avoir un ou plusieurs objec­tifs de per­for­mance. Ce qu’ils sont va dépen­dre de votre objec­tif final et de la portée de vos actions. Faites juste atten­tion de ne pas tomber dans le piège de définir des objec­tifs arbi­traires comme “avoir plus de back­links”. Ils vont peut-être vous aider à attein­dre votre objec­tif final, mais ne suiv­ent pas la méth­ode SMART. Il n’y a aucun moyen de savoir quand et si vous allez attein­dre cet objectif.

    Pour pour­suiv­re notre exem­ple d’objectif final de “se posi­tion­ner dans le top 3 pour [mot-clé à forte valeur] en 6 mois”, un objec­tif de per­for­mance SMART pour­rait être “obtenir 40 back­links de haute qual­ité vers la page en 6 mois”

    C’est spé­ci­fique car nous visons un cer­tain nom­bre de backlinks.

    C’est mesurable grâce à des graphiques sur les domaines référents dans l’Explo­rateur de site de Ahrefs :

    C’est atteignable car c’est réal­iste. Il existe des tâch­es qui restent sous notre con­trôle qui vont nous rap­procher de notre objec­tif final.

    C’est per­ti­nent parce que nous savons que les back­links sont des fac­teurs de rank­ing, et il existe des preuves que notre page ciblée est sous opti­misée en ter­mes de backlinks.

    Notre arti­cle a env­i­ron 40 sites de moins qui pointent dessus par rap­port à celui en pre­mière position.

    C’est tem­porelle­ment défi­ni car nous avons défi­ni un délai de six mois pour s’aligner avec notre objec­tif final.

    Voici à quoi ressem­ble main­tenant la pyra­mide d’objectif SEO :

    Note.
    Si vous devez définir plus de 4 objec­tifs de per­for­mance pour votre objec­tif final, c’est un signe que votre but final est trop large ou irréal­iste. Revenez à l’étape précé­dente pour redéfinir votre objectif.

    3. Définir des objectifs de processus

    Les objec­tifs de proces­sus sont des actions mesurables qui sont 100% sous votre con­trôle. C’est à ce moment qu’il faut répon­dre à la ques­tion suivante :

    Qu’est-ce qui va vous aider à attein­dre vos objec­tifs de performance ? 

    Pour­suiv­ons notre exem­ple. Nous avons un objec­tif final de se posi­tion­ner dans le trop pour pour un cer­tain mot-clé en six mois. Nous avons comme objec­tif de per­for­mance d’obtenir 40 back­links de qualité.

    De quoi allons-nous avoir besoin pour obtenir ces back­links dans les six mois ?

    Met­tons que nous décid­ions de men­er une cam­pagne “sky­scraper”. Si nous obtenons un taux de con­ver­sion de 5% en moyenne sur nos emails d’outreach, nous pou­vons tra­vailler dans l’autre sens pour créer un objec­tif de proces­sus qui va nous met­tre dans une très bonne pos­ture pour attein­dre notre objec­tif de performance.

    Faisons le calcul :

    40 back­links / 5% en moyenne de taux de con­ver­sion = 800 emails

    800 emails / 6 mois = ~133 emails/mois

    Donc notre objec­tif de proces­sus est d’envoyer 133 emails d’outreach “sky­scraper” par mois en six mois.

    Voici à quoi ressem­ble main­tenant notre pyra­mide d’objectifs SEO :

    Note.
    Comme les objec­tifs de per­for­mance, vous pou­vez créer plusieurs objec­tifs de proces­sus. Par exem­ple, vous pour­riez avoir du mal à trou­ver assez de prospects à qui envoy­er 1 200 mails. Si c’est le cas, vous pou­vez ajouter une autre tac­tique de link build­ing, comme le link build­ing de page de ressources et ain­si ajouter un nou­v­el objec­tif de processus.

    Comme les objec­tifs SEO doivent s’aligner avec ceux de l’entreprise, je ne peux pas vous dire pré­cisé­ment quels objec­tifs définir. Votre secteur, le posi­tion­nement et la notoriété de votre mar­que, la con­cur­rence entre tous en compte dans l’équation, par­mi d’autres choses.

    Mais ce que je peux faire est vous présen­ter quelques exem­ples pour vous mieux vous famil­iaris­er aux objec­tifs SEO.

    1. Aug­menter la part de voix organique de 20% en 12 mois
    2. Aug­menter le taux d’engagement organique de 10% en 6 mois
    3. Attein­dre 10 000 $ de ventes depuis le traf­ic organique au mois 6

    Exemple d’objectif SEO #1 : Augmenter la part de voix organique de 20% en 12 mois

    L’optimisation pour les moteurs de recherche est une forme de mar­ket­ing très con­cur­ren­tielle. En fait, nous cher­chons tous à trou­ver notre place (et attir­er l’attention) dans un espace limité.

    Vous pou­vez enten­dre votre patron ou client dire “con­tentez-vous d’écraser la compétition”.

    Qu’est-ce que ça veut dire ? Com­ment y par­venir ? Qu’est-ce qui déter­mine le succès ?

    Écras­er la com­péti­tion” est beau­coup trop large.

    En util­isant ce cadre de tra­vail SEO, vous pou­vez trans­former “écras­er la com­péti­tion” en un objec­tif spé­ci­fique et mesurable.

    La pre­mière étape va être d’aligner vos efforts SEO avec les objec­tifs de l’entreprise. Quels résul­tats vont aider le but de l’entreprise au sens large de “bat­tre la com­péti­tion” ? Dans ce cas, quelque chose comme “aug­menter la part de voix organique de 20% en 12 mois” serait un objec­tif final SMART.

    C’est spé­ci­fique parce que nous avons un pour­cent­age clair dans un temps don­né, pas un but sans fin.

    C’est mesurable grâce au rap­port aperçu de la con­cur­rence dans le Rank Track­er Ahrefs.

    C’est atteignable car 20% en 12 mois n’est pas irréalisable.

    C’est réal­iste car l’objectif de l’en­tre­prise est glob­ale­ment d’augmenter la vis­i­bil­ité du site par rap­port à la concurrence.

    C’est tem­porelle­ment défi­ni car nous avons fixé une date.

    Main­tenant la sec­onde étape : définir les objec­tifs de per­for­mance.

    Sou­venez-vous que ce doit égale­ment être des objec­tifs SMART. Pour sim­pli­fi­er les choses, nous n’allons en fix­er qu’un : “rem­porter 50 extraits mis en avant pour des mots-clés à fort vol­ume de recherche en 12 mois”.

    Les extraits mis en avant sont des bribes d’information générale­ment placées tout en haut des résul­tats de recherche. Obtenir plus de ces extraits est un moyen sim­ple d’obtenir plus de vis­i­bil­ité et de clics.

    Voici com­ment trou­ver les meilleures pos­si­bil­ités d’obtenir des extraits mis en avant :

    1. Se ren­dre dans le Rank Track­er de Ahrefs
    2. Sélec­tion­ner votre projet
    3. Choi­sis­sez le rap­port Overview
    4. Fil­trez les mots-clés qui pro­posent des extraits que vous n’avez pas remportés
    5. Fil­trez les mots-clés où vous êtes posi­tion­né en 2 à 5e
    6. Fil­trez les mots-clés par le vol­ume de traf­ic, du plus haut au plus bas.

    Vous arrivez à la dernière étape : divis­er le ou les objec­tifs de per­for­mance en objec­tifs de proces­sus en définis­sant com­ment.

    Comme il est sou­vent pos­si­ble de rem­porter les extraits mis en avant avec un sim­ple change­ment on-page, un objec­tif de proces­sus pour­rait être “faire des change­ments sur 50 pages pour aug­menter nos chances de rem­porter un extrait”. On peut mesur­er la pro­gres­sion en suiv­ant le nom­bre d’extraits dans le Rank Track­er de Ahrefs :

    owned-featured-snippets

    Voici notre pyra­mide d’objectif SEO complétée :

    Exemple d’objectif SEO #2 : Augmenter le taux d’engagement organique de 10% en 6 mois

    Vous pou­vez penser que l’engagement d’un util­isa­teur est une mesure CRO. Mais sou­venez-vous le guide du débu­tant de SEO de Google dit “toute opti­mi­sa­tion doit être dirigée vers une amélio­ra­tion de l’expérience utilisateur.

    His­torique­ment, les pro­fes­sion­nels du SEO mesuraient l’engagement en analysant le bounce rate (taux de rebond) et le temps passé sur la page. Ce sont de mau­vais­es mesures car, bien sou­vent, elles ne s’alignent pas avec le com­porte­ment de l’utilisateur.

    Par exem­ple, imag­i­nons que vous vous asseyiez pour lire un arti­cle d’environ 2000 mots. Ce site indique qu’un lecteur lent met­trait env­i­ron 20 min­utes à le lire. Si vous fer­mez votre fenêtre dès que vous avez ter­miné, la ses­sion serait tech­nique­ment comp­tée comme un rebond.

    Par chance, Google Ana­lyt­ics 4 a des mesures bien plus fiables pour mesur­er l’UX : le taux d’engagement.

    Le taux d’engagement mesure de manière plus pré­cise si un util­isa­teur a inter­a­gi avec votre site ou est par­ti, un bon objec­tif serait donc “aug­menter le taux d’engagement organique de 10% en 6 mois”.

    C’est spé­ci­fique car un pour­cent­age et une date pré­cise ont été donnés.

    C’est mesurable grâce au rap­port Acqui­si­tion util­isa­teur de GA4 :

    C’est atteignable car il y a des choses sous notre con­trôle sur lesquelles nous pou­vons agir pour avoir un impact sur cette mesure.

    C’est réal­iste parce que nous voulons amélior­er notre UX et que le taux d’engagement le mesure mieux que le taux de rebond ou le temps passé sur la page.

    C’est temporelle­ment défi­ni, nous nous sommes don­né 6 mois.

    Main­tenant pour le ou les objec­tifs de per­for­mance.

    Encore une fois, restons sim­ples et ne nous fixons qu’un objec­tif “aug­menter le nom­bre de scroll d’utilisateurs unique de 30% sur les pages impor­tantes pour notre entre­prise qui ont un mau­vais score”.

    Pour trou­ver ces pages qui néces­si­tent une amélio­ra­tion de l’UX, nous pou­vons véri­fi­er les rap­ports d’engagement des pages et des écrans dans GA4, fil­tr­er par util­isa­teur organique, et tri­er le tableau par scroll d’utilisateur unique.

    Au vu de notre objec­tif de per­for­mance, notre objec­tif de proces­sus pour­rait être de réécrire les para­graphes d’introduction sur les pages avec peu de scroll. Ceci afin que plus de gens soient séduits par nos arti­cles et restent sur le site pour le lire. Encore une fois, cela peut être mesuré manuellement.

    Atteindre 10 000 $ de ventes depuis le trafic organique au mois 6

    Gag­n­er plus d’ar­gent est l’un des objec­tifs ultimes du SEO. Pour avoir plus de chance d’y par­venir, nous devons con­ver­tir l’objectif vague de “faire plus d’argent” dans un objec­tif final SMART comme “attein­dre 10 000 $ en vente depuis le traf­ic organique au mois 6”.

    L’objectif est spé­ci­fique car nous avons pré­cisé un mon­tant et un délai.

    C’est facile­ment mesurable avec Google Analytics

    C’est atteignable car notre site hypothé­tique n’est pas par­ti­c­ulière­ment sujet à la saison­nal­ité et per­met déjà de gag­n­er env­i­ron 9K/mois en vente issus du traf­ic organique. C’est sim­ple­ment une aug­men­ta­tion d’environ 11%.

    Note.
    Un bon objec­tif final doit être à la fois moti­vant et réal­iste. Lorsque vous étab­lis­sez des objec­tifs liés aux ventes, prenez en con­sid­éra­tion l’histoire du canal organique, les précé­dentes ventes et les modes et saisonnalités

    C’est réal­iste car, encore une fois, gag­n­er plus d’argent est le but ultime du SEO

    C’est tem­porelle­ment défi­ni car nous avons déter­miné une date.

    Main­tenant, étab­lis­sons le plan : objec­tifs de per­for­mance :

    Restons sim­ples encore une fois avec un seul objec­tif, on va choisir “aug­menter le traf­ic organique sur les pages à forte valeur de 20% en six mois”.

    Note.
    Déter­min­er un pour­cent­age et une time­line peut être un peu com­pliqué ici. Il faut tra­vailler à l’envers depuis les “meilleures ventes” de votre choix pour déter­min­er com­bi­en vous devez en ven­dre de plus pour attein­dre votre but, quel est le taux d’achat au détail et l’estimation de traf­ic à obtenir pour attein­dre l’objectif de vente.

    La manière la plus sim­ple de trou­ver les “pages à haute valeur” est de se deman­der quels sont les pro­duits qui sont les plus prof­ita­bles à l’entreprise. Prenez en compte le coût de pro­duc­tion, les frais de port, le taux de retour, etc.

    Mesur­er si nous atteignons nos objec­tifs est suff­isam­ment sim­ple grâce à Google Ana­lyt­ics. Ren­dez-vous dans Com­porte­ment > Toutes les pages et com­parez les péri­odes, seg­ments par traf­ic organique et jetez un œil aux mesures d’entrée :

    Enfin, les objec­tifs de processus.

    Je ne peux pas définir exacte­ment quels seront les objec­tifs puisque cela va beau­coup vari­er sur quel type de pro­duit ou ser­vice vous pro­posez, l’intention de recherche, les ressources de votre entre­prise, etc.

    Voici quelques exem­ples d’objectifs de proces­sus sur lesquels vous pou­vez agir pour aug­menter votre traf­ic organique :

    Comme les objec­tifs de proces­sus sont des tâch­es que vous ou vos équipes allez men­er, vous allez mesur­er vous-même votre pro­gres­sion selon votre pro­pre sys­tème de management.

    Par exem­ple, dans le but d’optimiser toutes les images d’une page à forte valeur, nous allons manuelle­ment véri­fi­er que chaque image est un nom de fichi­er opti­misé, un texte alt descrip­tif et que le poids de fichi­er est bon.

    Voici notre pyra­mide pour cet exemple :

    Conclusion

    Définir des objec­tifs SEO peut sem­bler est une tâche impos­si­ble, mais tout ce qu’il faut pour com­mencer est une bonne méth­ode de travail.

    Si vous suiv­ez le cap et com­plétez vos tâch­es de proces­sus, vous avez toutes les chances d’atteindre vos objec­tifs de per­for­mance. Lorsque ceux-ci sont atteints, vous êtes sur la bonne voie pour attein­dre votre objec­tif final.

    Le suc­cès est con­stru­it sur les détails

    Vous avez des ques­tions ? Je suis sur Twit­ter.

    Article Performance
    Data from Ahrefs
    • Backlinks

    The number of websites linking to this post.

    This post's estimated monthly organic search traffic.