General SEO

13 Techniques SEO pour plus de trafic

Chris Haines
Chirs est un directeur SEO avec plus de 10 ans d'expérience côté agence. Lorsqu'il ne fait pas de SEO, il aime s'amuser avec des synthétiseurs vintage, marcher sur la place et profiter d'une bonne tasse de thé.
    Obtenir plus de traf­ic vers votre site web à par­tir de la recherche organique peut se faire de trois façons.

    Vous pou­vez soit :

    1. Obtenir un meilleur classe­ment pour les mots-clés existants.
    2. Se class­er pour un plus grand nom­bre de mots-clés.
    3. Obtenir plus de clics.

    Les tech­niques SEO ci-dessous vous aident toutes à réalis­er un ou plusieurs de ces points.

    La con­cur­rence rend la vie plus dif­fi­cile, mais vos con­cur­rents peu­vent aus­si être une source d’idées de sujets.

    Pour trou­ver les pages les plus fréquen­tées par vos con­cur­rents, vous pou­vez utilis­er le rap­port Meilleures pages dans le Site Explor­er d’Ahrefs.

    Par exem­ple, si nous intro­duisons un con­cur­rent dans Ahrefs, nous con­sta­tons que son guide sur le SEO de Magen­to reçoit une bonne par­tie du traf­ic de recherche.

    Les meilleures pages présentent des résultats, via le Site Explorer d'Ahrefs

    Nous n’avons pas encore abor­dé ce sujet, mais il pour­rait être intéres­sant de le faire.

    Vous pou­vez égale­ment utilis­er le rap­port Analyse com­péti­tive pour trou­ver des mots-clés pour lesquels vos con­cur­rents sont classés mais pas vous. 

    Voici com­ment :

    1. Entrez votre domaine dans le rap­port Analyse com­péti­tive
    2. Saisir une poignée de concurrents
    3. Appuyez sur Com­par­er
    Rapport d'analyse concurrentielle d'Ahrefs

    Une fois cette étape franchie, vous pour­rez com­par­er les mots-clés, les classe­ments et le traf­ic de vos con­cur­rents avec les vôtres.

    Rapport sur les lacunes en matière de contenu, via l'analyse compétitive d'Ahrefs

    Dans cet exem­ple, nous pou­vons voir les “mots-clés com­muns” que nous parta­geons avec nos con­cur­rents, ain­si que les mots-clés spé­ci­fiques pour lesquels nos con­cur­rents se classent, mais pas Ahrefs.

    Ce rap­port a per­mis d’i­den­ti­fi­er 68 711 mots-clés, ce qui offre de nom­breuses pos­si­bil­ités pour de nou­veaux sujets de contenu.

    Si votre site est nou­veau, il est utile de don­ner la pri­or­ité à des sujets peu dif­fi­ciles, car vous risquez d’avoir du mal à vous class­er pour des sujets con­cur­ren­tiels au début de votre activité.

    Vous pou­vez les trou­ver à l’aide d’un out­il de recherche de mots clés comme le Key­words Explor­er d’Ahrefs. Il suf­fit de rechercher des idées de mots clés, puis de fil­tr­er ceux qui ont un faible score de Key­word Dif­fi­cul­ty (KD).

    Les résultats du rapport sur les termes correspondants, via l'explorateur de mots-clés d'Ahrefs

    Si vous souhaitez trou­ver des mots-clés qui ne sont pas seule­ment à faible KD, mais qui ont égale­ment un site web avec un cer­tain DR classé dans le SERP de ce mot-clé, vous pou­vez utilis­er le fil­tre “DR le plus bas”.

    Dans l’ex­em­ple ci-dessous, j’ai saisi un DR de 10 max­i­mum appa­rais­sant dans les cinq premiers.

    Filtre DR le plus bas, via le Site Explorer d'Ahrefs

    Une fois le fil­tre appliqué, nous pou­vons cli­quer sur les mots-clés et faire défil­er l’aperçu des SERP pour voir les résultats.

    Bien sûr, nous pou­vons voir le cinquième résul­tat avec DR 7 pour le mot-clé “wil­low­ton chest of drawers”.

    Exemple de faible DR, via l'explorateur de mots-clés d'Ahrefs

    Il s’ag­it d’un moyen effi­cace de repér­er les sites à faible KD et les “SERP faibles”, où un site à faible DR est classé par­mi des sites à DR beau­coup plus élevé.

    Les anciens con­tenus doivent être mis à jour péri­odique­ment, car les classe­ments ne sont pas défini­tifs, surtout si vous ciblez des sujets pour lesquels le temps est un fac­teur déterminant.

    Par exem­ple, voici l’es­ti­ma­tion du traf­ic organique vers notre liste des prin­ci­pales recherch­es Google au fil du temps.

    Graphique linéaire montrant les baisses et les hausses du trafic organique d'un article Ahrefs

    Chaque baisse s’est pro­duite lorsque le con­tenu a per­du de sa fraîcheur. Les inter­nautes souhaitaient dis­pos­er d’une liste actu­al­isée des prin­ci­pales recherch­es effec­tuées sur Google, mais la nôtre était obsolète. C’est pourquoi les classe­ments ont chuté.

    Chaque pic s’est pro­duit lorsque nous avons mis à jour le contenu.

    Vous pou­vez trou­ver les pages de votre site qui doivent être rafraîchies dans Site Explor­er.

    Voici ce qu’il faut faire :

    • Entrez votre Domaine
    • Aller au rap­port Meilleures pages 
    • Réglez le mode de com­para­i­son sur Année précé­dente
    • Tri­er le rap­port en fonc­tion de la vari­a­tion du traf­ic, de la plus faible à la plus élevée
    • Recherchez des sujets pour lesquels la fraîcheur peut être un problème
    Les pages les plus importantes présentent des résultats, obtenus grâce à Site Explorer d'Ahrefs.

    Si vous utilisez Word­Press, vous pou­vez trou­ver les pages qui ne sont plus per­for­mantes en effec­tu­ant un audit de con­tenu gra­tu­it à l’aide du Ahrefs SEO Word­Press plu­g­in.

    Liste des pages qui ne sont plus performantes, via le plugin WordPress Ahrefs' SEO

    Le fait de cou­vrir les sous-thèmes per­ti­nents dans votre niche de con­tenu sig­ni­fie sou­vent que vous serez classé pour plus de mots-clés et que vous obtien­drez plus de trafic.

    Nous l’avons prou­vé dans notre étude, qui a révélé que si une page se classe en pre­mière posi­tion pour un mot clé, elle se classe en moyenne pour près de 1 000 autres mots clés dans le top 10. 

    Mais com­ment créer un con­tenu plus com­plet ? C’est sim­ple : vous devez combler les “gaps” du contenu.

    1. Placez votre mot-clé prin­ci­pal dans Key­words Explorer
    2. Faites défil­er l’aperçu des SERP et sélec­tion­nez quelques pages en tête de classement.
    3. Cliquez sur le menu déroulant “Ouvrir dans” et sélec­tion­nez “Écart de contenu”
    Fonction "Open in Content gap", via l'explorateur de mots-clés d'Ahrefs

    En util­isant le mot-clé “affil­i­ate mar­ket­ing,” (mar­ket­ing d’af­fil­i­a­tion) nous pou­vons voir que les pages les mieux classées le sont égale­ment dans les 10 pre­miers rangs :

    • Qu’est-ce que le mar­ket­ing d’affiliation ?
    • Com­ment devenir un spé­cial­iste du mar­ket­ing d’affiliation
    • Com­ment faire du mar­ket­ing d’affiliation
    Fonction "Open in Content gap", via l'explorateur de mots-clés d'Ahrefs

    Si nous cou­vri­ons ces sous-thèmes dans un arti­cle de blog sur le mar­ket­ing d’af­fil­i­a­tion, nous seri­ons prob­a­ble­ment mieux classés et obtien­dri­ons plus de trafic.

    Les “con­tent hubs” (hubs de con­tenu), sont des col­lec­tions inter­con­nec­tées de con­tenu sur un sujet donné.

    Par exem­ple, notre guide d’ini­ti­a­tion au référence­ment est un con­tent hub. Il com­porte une page page pili­er sur le référence­ment qui ren­voie à des sous-pages sur le fonc­tion­nement des moteurs de recherche, les principes de base du référence­ment, la recherche de mots clés, etc.

    Page principale de notre guide de référencement pour débutants

    Le prin­ci­pal avan­tage des “hubs de con­tenu” réside dans le fait que l’équité des liens cir­cule vers et depuis toutes les pages du cen­tre par le biais de liens internes. En d’autres ter­mes, si l’une de vos sous-pages reçoit de nom­breux liens retour, toutes les autres devi­en­nent plus fortes et sont sus­cep­ti­bles d’être mieux classées.

    Si votre site web con­tient déjà du con­tenu, le moyen le plus sim­ple de créer un pôle de con­tenu est de réor­gan­is­er les pages con­nex­es autour d’une nou­velle page “piv­ot”.

    Organigramme montrant comment le contenu existant peut être réorganisé

    Si vous souhaitez créer un nou­veau hub de con­tenu, l’une des façons les plus sim­ples de trou­ver des sujets est d’ex­am­in­er les prin­ci­paux sous-dossiers de vos concurrents.

    Par exem­ple, insérons Diet­Doc­tor dans Site Explor­er et accé­dons au rap­port Struc­ture du site. Nous voyons 30 pages dans le sous-dossier /low-carb/keto/recipes qui reçoivent un total estimé de 143 000 vis­ites de recherche mensuelles.

    Résultats du rapport sur la structure du site, grâce à l'outil Site Explorer d'Ahrefs

    Si nous cliquons sur le nom­bre de pages, nous voyons appa­raître toutes les pages de cette struc­ture URL, ain­si que leur traf­ic estimé et leur mot-clé principal.

    Liste des pages avec les données correspondantes sur le trafic, la valeur, les mots-clés, le mot-clé principal, etc.

    Un grand nom­bre de ces sujets peu­vent être inté­grés dans un hub de contenu.

    Les back­links sont l’un des prin­ci­paux fac­teurs de classe­ment de Google, mais obtenir des liens de haute qual­ité est plus facile à dire qu’à faire. C’est sans doute l’un des aspects les plus com­plex­es du SEO.

    C’est pourquoi, avant d’es­say­er de créer davan­tage de liens entrants vers une page, il con­vient de véri­fi­er si cela peut être utile.

    Par exem­ple, si vous entrez notre guide d’analyse SEO dans Site Explor­er, vous ver­rez qu’il con­tient des liens entrants provenant de 57 domaines (sites web) de référence :

    Aperçu du guide Ahrefs sur l'analyse SEO, par le Site Explorer d'Ahrefs

    Cette page est actuelle­ment classée n°2 pour son prin­ci­pal mot-clé cible :

    Notre guide de l'analyse SEO est classé n°2 pour "seo analytics"

    Mais si vous véri­fiez les pages les mieux classées pour ce mot-clé dans Key­words Explor­er, vous ver­rez que la page qui nous sur­classe a beau­coup moins de domaines de référence.

    Pages les mieux classées pour "seo analytics", via Keywords Explorer

    Ces chiffres ne tien­nent pas compte de la qual­ité des liens retour, il se peut donc que la page la mieux classée nous sur­passe parce qu’elle a plus de liens retour de haute qual­ité. Mais d’une manière générale, il ne sem­ble pas que le manque de back­links soit le problème.

    D’autre part, si vous regardez le SERP pour “what is seo”, vous voyez que notre page a beau­coup moins de back­links que celles qui nous dépassent.

    Aperçu des SERP pour "what is seo", par le site Explorer d'Ahrefs

    Con­stru­ire plus de back­links est prob­a­ble­ment la voie à suiv­re ici.

    Les liens internes sont des liens d’une page à l’autre de votre site web.

    Comme les back­links, ils trans­fèrent le “link equi­ty” d’une page à l’autre. Con­traire­ment aux back­links, vous avez un con­trôle total sur l’en­droit et la manière dont vous créez des liens internes sur votre site web. C’est pourquoi une tech­nique de référence­ment courante con­siste à diriger davan­tage de liens internes vers les pages qui ont besoin d’un coup de pouce.

    Illustration du fonctionnement des liens internes

    Pour trou­ver ces pages, insérez votre domaine dans Site Explor­er, allez dans le rap­port Mots-clés organiques, et fil­trez pour les mots-clés classés de 2 à 10.

    Résultats du rapport sur les mots-clés organiques, via Ahrefs' Site Explorer

    Vous pou­vez ensuite pass­er ce rap­port au crible pour trou­ver vos prin­ci­paux mots-clés cibles.

    Par exem­ple, nous sommes classés 7ème pour “off page seo”.

    Le blog Ahrefs est classé 7ème pour "off page seo".

    Pour trou­ver des oppor­tu­nités de liens internes per­ti­nents et con­textuels pour cette page, nous pou­vons l’a­jouter au fil­tre “Page cible” dans le rap­port Oppor­tu­nités de liens dans le Site Audit d’Ahrefs.

    Résultats du rapport sur les opportunités de liens, par le biais du Site Audit d'Ahrefs

    Dans cet exem­ple, le rap­port sug­gère que nous étab­lis­sions un lien interne avec une men­tion con­textuelle de “off-page seo” dans notre guide de référence­ment sur la page.

    Les back­links cassés sont un prob­lème courant car les inter­nautes sup­pri­ment ou dépla­cent sou­vent des pages au fil du temps. À moins que vous ne redi­rigiez ces pages vers leurs nou­velles URL, tous les back­links pointant vers les anci­ennes pages n’aboutiront à rien. 

    Voici com­ment trou­ver des pages brisées avec des liens retour sur votre site :

    1. Entrez votre domaine dans Site Explor­er  ;
    2. Aller au rap­port Meilleures par liens
    3. Ajouter un fil­tre “404 not found”
    4. Tri­er le rap­port par domaine de référence, du plus élevé au plus bas

    Par exem­ple, nous avons des back­links provenant de 57 domaines de référence qui pointent vers l’an­ci­enne URL de notre SEO Tool­bar.

    Les données montrent que 57 liens pointent vers l'ancienne URL

    Étant don­né que notre page “SEO tool­bar” existe tou­jours, nous pou­vons récupér­er ces back­links en redirigeant l’an­ci­enne URL vers la nouvelle.

    Si vous souhaitez savoir com­ment traiter une oppor­tu­nité de lien brisé, utilisez notre organ­i­gramme ci-dessous pour vous aider à pren­dre une décision.

    Comment gérer les liens brisés, via Ahrefs Blog

    Le classe­ment sur Google n’est qu’une par­tie de la bataille. Vous devez égale­ment inciter les inter­nautes à cli­quer sur votre résultat.

    Voici quelques façons de procéder :

    1. Rédi­ger une balise titre et une méta-descrip­tion convaincantes
    2. Ajouter des “balis­es schema” pour l’éli­gi­bil­ité au “rich snippet”

    Google affiche sou­vent les balis­es de titre et les méta-descrip­tions dans les résul­tats de recherche. Il est donc impor­tant de les ren­dre aus­si con­va­in­cantes que pos­si­ble sans créer d’ap­pât à clics (click­bait).

    Exemple de balise title et de méta-description sur une page d'accueil de Google

    Voici quelques conseils :

    • Faites court — Idéale­ment moins de 70 caractères.
    • Cor­re­spon­dre à l’in­ten­tion de recherche — Mon­trez que vous avez ce que les inter­nautes recherchent.
    • Soyez descrip­tif — Don­nez-leur ce qu’ils veulent.
    • Ne faites pas de “click­bait” — Con­cen­trez-vous sur le fait de “sur­pass­er les attentes”.
    • Incluez votre mot-clé — ou une vari­ante proche.

    Vous pou­vez égale­ment utilis­er les “balis­es schema” (balis­es de don­nées struc­turées) pour ren­dre les pages éli­gi­bles aux extraits enrichis (rich snip­pets). Google affiche alors des infor­ma­tions sup­plé­men­taires sous l’ex­trait de recherche, telles que des éval­u­a­tions et des FAQ.

    Exemple d'extrait enrichi sur une page d'accueil de Google

    Étant don­né que ces opti­mi­sa­tions pren­nent du temps, il vaut la peine de don­ner la pri­or­ité aux pages qui génèrent le plus de traf­ic de recherche. Vous pou­vez les trou­ver dans Google Search Con­sole ou obtenir une esti­ma­tion en util­isant le rap­port Top pages dans Ahrefs’ Site Explor­er.

    Les pages les plus visitées affichent des résultats, via le site Explorer d'Ahrefs.

    Les fea­tured snip­pets (extraits opti­misés) sont des répons­es cour­tes qui s’af­fichent dans cer­tains résul­tats de recherche. Google les extrait de l’une des pages les mieux classées.

    Exemple de featured snippet sur une page d'accueil de Google

    En gag­nant des fea­tured snip­pets, vous pou­vez vous hiss­er rapi­de­ment au som­met de Google. Mais avant tout, vous devez trou­ver les meilleures opportunités.

    Voici com­ment procéder :

    1. Entrez votre domaine dans Site Explor­er
    2. Aller au rap­port Mots-clés organiques.
    3. Fil­tr­er les 10 pre­miers rangs
    4. Fil­tre pour les SERP avec des fea­tured snip­pets où vous n’êtes pas classé

    Vous devriez main­tenant voir tous les mots-clés pour lesquels vous êtes classé dans le top 10, où Google affiche un extrait d’un autre résultat. 

    Les pages les plus visitées affichent des résultats, via le site Explorer d'Ahrefs.

    Par exem­ple, nous nous clas­sons en deux­ième posi­tion pour “google oper­a­tors”, mais Google reprend le fea­tured snip­pet d’une autre page.

    Aperçu des SERP montrant que Google extrait le featured snippet d'un concurrent

    Il n’y a pas de sci­ence exacte pour gag­n­er des fea­tured snip­pets, et vous avez peu de chances d’y par­venir si votre page ne con­ti­enne les infor­ma­tions que Google souhaite voir apparaître.

    Par exem­ple, il est clair que Google veut une déf­i­ni­tion courte ici, mais notre page n’en a pas.

    Featured snippet présentant une définition succincte

    Bien que l’a­jout d’un tel élé­ment à notre page ne garan­tisse pas que Google nous choi­sisse pour le fea­tured snip­pet, cela aug­mente nos chances.

    Les Rap­port Sig­naux Web essen­tiels ou Core Web Vitals sont util­isés par Google pour mesur­er l’ex­péri­ence util­isa­teur. Elles mesurent le temps de charge­ment d’une page, l’in­ter­ac­tiv­ité et la sta­bil­ité du con­tenu pen­dant le chargement.

    Google recom­mande vive­ment dans sa pro­pre doc­u­men­ta­tion aux pro­prié­taires de sites de les optimiser.

    Core Web Vitals recommandé dans le Google Search Central Blog

    Voici les prin­ci­paux indi­ca­teurs sur lesquels vous devez vous baser :

    • Largest Con­tent­ful Paint (LCP)
    • First Input Delay (sera rem­placée par Inter­ac­tion to Next Paint en mars 2024)
    • Cumu­la­tive Lay­out Shift (CLS)

    Les Core Web Vitals ne con­stituent pas un fac­teur de classe­ment impor­tant mais peu­vent néan­moins faire la différence. ;

    Vous pou­vez con­trôler gra­tu­ite­ment votre Core Web Vitals en effec­tu­ant un crawl à l’aide de Ahrefs Web­mas­ter Tools.

    Si vous avez déjà effec­tué un Audit de site, il vous suf­fit de vous ren­dre dans le rap­port Per­for­mance et de cli­quer sur “Paramètres de crawl” dans la bannière.

    Performance report, via Ahrefs' Site Audit

    Ensuite, faites défil­er vers le bas et suiv­ez les instruc­tions pour “Obtenir une clé API gra­tu­ite de Google”.

    Clé API de Core Web Vitals, via Ahrefs' Site Audit

    Une fois que vous avez entré votre clé API, cliquez sur “Enreg­istr­er”. Lancez ensuite un “nou­v­el audit” en cli­quant sur le bou­ton situé dans le coin supérieur droit.

    Si vous revenez au rap­port Per­for­mance, vous ver­rez l’é­tat de vos paramètres Core Web Vitals visualisés.

    Graphique à barres montrant les mesures de Core Web Vitals, via Site Audit d'Ahrefs

    La créa­tion de sta­tis­tiques sec­to­rielles est un excel­lent moyen d’ac­quérir des backlinks. 

    En effet, lorsque les blogueurs et les jour­nal­istes sont à la recherche de sta­tis­tiques sur un sujet, ils les recherchent sou­vent sur Google.

    S’ils trou­vent votre arti­cle, ils le référen­cent générale­ment à l’aide d’un backlink.

    Nous l’avons con­staté nous-mêmes dans notre arti­cle sur les sta­tis­tiques SEO.

    Article du blog d'Ahrefs sur les statistiques de référencement

    Si nous entrons le domaine dans Site Explor­er, nous pou­vons voir que cet arti­cle a fait l’ob­jet d’un grand nom­bre de liens.

    Augmentation du nombre de domaines référents pour les statistiques de référencement, par Site Explorer d'Ahrefs

    Et l’un des liens d’au­torité les plus impor­tants que cet arti­cle a obtenu provient d’Adobe, un site web DR 96.

    DR 96 Adobe backlink, par Site Explorer d'Ahrefs

    La créa­tion d’un arti­cle sta­tis­tique axé sur votre secteur d’ac­tiv­ité est un moyen effi­cace d’ac­quérir des backlinks.

    E‑E-A‑T sig­ni­fie expéri­ence, exper­tise, autorité et con­fi­ance (trust).

    Bien qu’il ne s’agisse pas d’un fac­teur de classe­ment direct, Google a déclaré qu’il utilise une “var­iété de sig­naux pour déter­min­er si le con­tenu sem­ble cor­re­spon­dre à E‑E-A‑T.”

    En inclu­ant des cita­tions d’ex­perts dans votre con­tenu, vous pou­vez obtenir des liens entrants et amélior­er votre E‑E-A‑T.

    Voici un exem­ple où nous avons obtenu un lien vers notre guide hre­flang tags en citant sim­ple­ment John Mueller.

    Citation de John Mueller, par Site Explorer d'Ahrefs

    Vous pou­vez facile­ment recréer cette sit­u­a­tion en deman­dant à des experts de votre secteur d’ac­tiv­ité leur avis sur un cer­tain sujet.

    Conclusion

    Pour aug­menter le traf­ic de recherche vers votre site web, vous devez vous class­er plus haut pour les mots-clés exis­tants, vous posi­tion­ner pour plus de mots-clés ou obtenir plus de clics. Il existe de nom­breuses tech­niques SEO que vous pou­vez utilis­er pour y par­venir. Celles-ci n’en sont que quelques-unes.

    Pour en savoir plus, lisez notre liste des Astuces SEO

    Vous avez des ques­tions ? Envoyez-moi un mes­sage sur Twit­ter.