Comment créer une bonne stratégie de contenu de blog en 7 étapes

Avatar
Responsable du contenu chez Slido. Rat de bibliothèque et rédactrice infatigable. Entre les deux, j’apprends sans doute une nouvelle langue ou bien devient obsédée d’un truc qui fait penser aux années 90.
    Par­mi bien d’autres choses, un bon blog peut :
    • Attir­er du traf­ic pour votre entreprise
    • Aug­menter la notoriété de votre mar­que et produits
    • Attir­er des clients
    • Édu­quer et entretenir la rela­tion client et avec les prospects
    • Vous aider à devenir un leader de pen­sée du secteur

    Nous dis­ons “peut”, car vous allez d’abord avoir besoin d’une solide stratégie de con­tenu pour que votre blog coche toutes ces cases.

    Et c’est ce dont nous allons par­ler aujourd’hui.

    Voici ce que nous allons couvrir :

    Une stratégie de con­tenu de blog est une vision et un plan de ce que vous allez faire sur votre blog. Tout comme une stratégie com­mer­ciale, une stratégie de blog va vous faire aller dans la bonne direc­tion et vous guider vers l’accomplissement des objec­tifs que vous allez vous fixer.

    Votre stratégie de con­tenu de blog doit s’aligner avec vos objec­tifs d’entreprise et votre stratégie de con­tenu glob­ale. Votre busi­ness doit être le prin­ci­pal objec­tif de votre contenu.

    Pour avoir une meilleure idée de com­ment votre stratégie de blog se place dans l’ensemble de vos efforts, voici un dia­gramme simple :

    Il y a plus de sept mil­liards d’articles de blog pub­liés par jour. Selon notre étude, nous avons vu que la majorité (90.63%) de toutes les pages web n’obtient pas de traf­ic organique. Pas du tout.

    Sans une stratégie claire, vous pour­riez finir par créer du con­tenu pour le sim­ple “plaisir” de créer du con­tenu. Sans attir­er de traf­ic organique ou aider votre entre­prise à grandir.

    Une bonne stratégie de blog va vous aider à faire par­tie des 9.37%.

    Voyons com­ment on en crée une.

    Voici un guide étape par étape pour con­stru­ire une stratégie de blog qui va vous aider à attir­er plus de traf­ic sur votre site et attir­er plus de clients.

    1. Définis­sez votre “pourquoi”
    2. Étudiez la concurrence
    3. Faites une recherche de mot-clé approfondie
    4. Con­cevez un plan de contenu
    5. Créez l’identité de votre blog
    6. Suiv­ez votre évolution

    1. Définissez votre “pourquoi”

    Oublions les don­nées et les mesures pen­dant un instant et pensez plus large. Quel est l’objectif de votre blog ? Pourquoi il existe ? Votre réponse à ces ques­tions sera l’essence de votre stratégie de con­tenu, essayez de faire ren­tr­er cela en une seule phrase afin qu’elle guide tous vos efforts.

    Chez Sli­do par exem­ple, notre but glob­al est de devenir la pre­mière ressource pour ceux qui veu­lent men­er de meilleures réunions.

    Si vous avez du mal à trou­ver l’objectif de votre blog, ce sim­ple mod­èle peut vous aider, rem­plis­sez les trous.

    Le but de mon blog est d’aider [audi­ence avec un prob­lème spé­ci­fique ou JTBD] pour [le résul­tat atten­du] grâce à [les moyens].

    Chez Ahrefs, notre stratégie pour­rait être for­mulée comme ceci :

    Aider les mar­ke­teurs et les pro­prié­taires de site à devenir meilleur en SEO et attir­er plus de traf­ic vers leurs site en pub­liant des guides et des tuto­riels de qualité.

    Si vous mon­tez un blog pour une bou­tique d’accessoire de yoga en ligne, le but de votre blog pour­rait être de :

    Aider les gens qui com­men­cent le yoga à s’y épanouir en leur con­seil­lant les meilleures pra­tiques et des astuces pour leur équipement.

    Il est cru­cial de déter­min­er votre “pourquoi” dès le début pour vous aider à garder tous les autres aspects de votre stratégie de con­tenu de blog sur la bonne voie.

    2. Étudiez la concurrence

    L’étude de la con­cur­rence est une source d’inspiration ines­timable pour le con­tenu de votre blog. Cela va per­me­t­tre de trou­ver quels mots-clés leur attirent du traf­ic, quel type de con­tenu fonc­tionne pour eux, ce qu’ils font bien, ce qu’ils font moins bien.

    Vous devriez étudi­er deux types de concurrents :

    • Con­cur­rents commerciaux
    • Con­cur­rent de contenu

    Concurrents commerciaux

    Les con­cur­rents com­mer­ci­aux sont les entre­pris­es ou mar­ques qui pro­posent des pro­duits ou ser­vices sim­i­laires (ou les mêmes) que vous. Ils sont rel­a­tive­ment faciles à iden­ti­fi­er, vous êtes d’ailleurs cer­taine­ment au courant de l’existence d’une par­tie d’entre eux au moment où vous lancez votre entreprise.

    Si, par exem­ple, vous vendez des tapis de yoga, liforme.com est l’un de vos con­cur­rents commerciaux.

    Vous pou­vez trou­ver le con­tenu de votre con­cur­rent qui fonc­tionne le mieux en recherche organique en util­isant l’Explo­rateur de site de Ahrefs :

    1. Entrez leur domaine et blog
    2. Ren­dez-vous dans le rap­port Top Pages

    Vous voyez ici que liforme.com obtient beau­coup de traf­ic via leurs arti­cles au sujet des pos­es de yoga assis et de celles pour amélior­er la sou­p­lesse. Ils se pla­cent en pre­mière posi­tion sur Google sur ces mots-clés, comme vous pou­vez le voir dans les colonnes “Meilleur mot-clé” et “Posi­tion”.

    Ce rap­port est excel­lent pour trou­ver rapi­de­ment les pre­miers sujets et mots clés sur lesquels il pour­rait val­oir le coup d’écrire du con­tenu. S’il vous en faut plus, répétez sim­ple­ment le proces­sus sur plus de concurrents.

    Concurrents de contenu

    Les con­cur­rents de con­tenu sont des sites con­tre lesquels vous êtes en com­péti­tion dans la recherche organique mais qui ne vous font pas con­cur­rence au sens stricte­ment com­mer­cial du terme.

    Par exem­ple, l’un de notre con­cur­rent de con­tenu est backlinko.com, car nous visons beau­coup de mots-clés sim­i­laires. Mais ce n’est pas un con­cur­rent com­mer­cial dans le sens où nous ven­dons des ser­vices différents.

    Vous pou­vez facile­ment trou­ver des con­cur­rents de con­tenu grâce à l’Explo­rateur de mots-clés :

    1. Entrez les mots-clés que vous avez trou­vés en analysant vos con­cur­rents commerciaux
    2. Ren­dez-vous dans le rap­port de part de traf­ic par domaine

    Ce rap­port va vous mon­tr­er les sites qui ont le plus de traf­ic organique estimé pour les mots-clés que vous aurez entré :

    Faites pass­er ces sites dans l’Explorateur de site comme vous l’avez fait pour vos con­cur­rents com­mer­ci­aux pour trou­ver encore plus d’idées de sujets.

    3. Faites une recherche de mot-clé approfondie

    Main­tenant que vous savez sur quoi écrivent vos con­cur­rents et d’où provient leur traf­ic, il est temps de faire une recherche de mots-clés pour avoir une idée de ce que les util­isa­teurs recherchent dans votre secteur.

    Tout d’abord, vous devez iden­ti­fi­er vos mots-clés “source”. Ce que l’on appelle les mots-clés sources sont sim­ple­ment les sujets clés sur lesquels vous allez créer du con­tenu sur votre blog. La manière la plus sim­ple d’y par­venir est de not­er les prin­ci­paux mots qui définis­sent votre entre­prise ou ce que vous vendez.

    Si, par exem­ple, vous lancez un blog pour votre cof­fee shop, la liste pour­rait ressem­bler à cela :

    • Cof­fee
    • Café
    • Expres­so
    • Cap­puc­ci­no
    • Lat­te
    • Aero­press
    • Grains de café

    Si vous ren­trez ces mots-clés dans l’Explo­rateur de mots-clés, ren­dez-vous dans le rap­port Ter­mes cor­re­spon­dants, et changez le type en “Ques­tion”. Vous ver­rez des cen­taines ou mil­liers d’idées de mots-clés autour de questions :

    La plu­part de ces élé­ments sont de bons can­di­dats pour des arti­cles de blog, car ce sont des questions.

    Si vous avez besoin de plus d’idées de mots-clés, lisez notre guide com­plet sur la recherche de mots-clés.

    4. Concevez un plan de contenu

    Main­tenant que vous avez des tonnes d’idées pour votre blog, il est temps de pri­oris­er et de con­cevoir un plan de con­tenu. Pour ce faire, vous devez pren­dre en con­sid­éra­tion trois mesures :

    • Poten­tiel de traf­ic — Com­bi­en de fois par mois ce mot-clé est-il tapé dans Google ?
    • Dif­fi­culté de rank­ing — Quelle sera la dif­fi­culté de se posi­tion­ner dans les résul­tats de recherche pour ce mot-clé ?
    • Valeur com­mer­ciale — Est-ce que vos pro­duits ou ser­vices sont bien per­ti­nents et con­nec­tés au sujet ?

    Les meilleurs sujets sont ceux avec un fort poten­tiel de traf­ic et de valeur com­mer­ciale et une faible compétition.

    Com­ment juger de ces choses-là ?

    Dans l’Explo­rateur de mots-clés, vous pou­vez avoir une vague idée du poten­tiel de traf­ic en regar­dant le vol­ume de recherche men­su­el des mots-clés. Cela dit, nous vous con­seil­lons plutôt de prêter atten­tion au traf­ic estimé de la page la mieux posi­tion­née : la plu­part des pages obti­en­nent du traf­ic de la part de plusieurs mots-clés.

    Par exem­ple, le vol­ume de recherche pour “com­ment faire du café avec une cafetière à pis­ton” est d’environ 20K/mois (aux USA), mais la page la mieux posi­tion­née obtient env­i­ron 60% de traf­ic en plus :

    Pour ce qui est d’estimer la dif­fi­culté pour se ranker, notre mesure Key­word Dif­fi­cul­ty (KD) est un pre­mier indi­ca­teur. Il va not­er la dif­fi­culté rel­a­tive de se posi­tion­ner sur des mots-clés sur une échelle de 0 à 100 (le plus haut, le plus difficile) :

    Ceci dit, comme il est impos­si­ble de réduire la dif­fi­culté de se posi­tion­ner à un sim­ple chiffre, nous vous recom­man­dons de véri­fi­er quelques don­nées sup­plé­men­taires avant de cibler un mot-clé. Vous pou­vez en appren­dre plus dans notre guide pour trou­ver des mots-clés à faible com­péti­tion.

    Enfin, pour ce qui est de la valeur ou du poten­tiel com­mer­cial, nous vous recom­man­dons d’assigner à chaque sujet une valeur entre zéro et trois en fonc­tion d’à quel point votre produit/service va résoudre le prob­lème en question.

    En analysant tout cela, il devient clair que si vous vendez des grains de café de grande qual­ité en ligne, une requête comme “com­ment faire du café frap­pé” devrait être dans votre liste :

    • Elle a un fort poten­tiel de traf­ic — La page en pre­mière posi­tion reçoit env­i­ron 46K vis­ites organiques mensuelles
    • Il y a peu de com­péti­tion — Le KD est rel­a­tive­ment bas (28) et cer­taines pages dans le top 10 sont de sites rel­a­tive­ment modestes
    • Il y a une forte valeur com­mer­ciale — Vos grains de café vous aider les util­isa­teurs à faire un meilleur café frappé

    Une fois que vous aurez trou­vé tout un tas de sujets à cou­vrir, la prochaine étape est de les regrouper et les atta­quer ensem­ble, ce qu’on appelle le “clus­ter­ing”.

    Par exem­ple, lorsque vous faites une recherche de mot-clé, vous allez peut-être remar­quer que beau­coup d’utilisateurs vont chercher dif­férents moyens de faire du café, comme :

    • Com­ment faire du café frappé
    • Com­ment faire du café pressé à froid
    • Com­ment faire du café avec une cafetière à piston
    • Com­ment faire du whipped coffee
    • Com­ment faire du matcha latte

    Il va donc être logique de regrouper tout cela dans un “clus­ter” et de les atta­quer de con­cert. Vous pour­riez même être en mesure d’utiliser le même modèle/plan pour tous les sujets du même groupe, ce qui va sig­ni­fica­tive­ment amélior­er l’efficacité de vos efforts de créa­tion de contenu.

    Vous pou­vez égale­ment créer une struc­ture de liens entre ces arti­cles pour créer ce que l’on appelle un con­tent hub, que beau­coup de per­son­ne esti­ment comme un bon moyen de mieux posi­tion­ner chaque arti­cle sur Google :

    5. Créez l’identité de votre blog

    Il faut penser votre blog de la même manière que vous pensez votre mar­que. Qu’est-ce qui vous dif­féren­cie des autres ? Quel est le ton, le style et la voix dis­tinc­tive de votre blog ,

    Met­tez en place une série de règles et de guides édi­to­ri­aux qui vont définir le style de votre blog.

    Les aspects les plus impor­tants des règles de votre blog sont :

    • Éle­ments graphiques
    • Voix et ton
    • Règles d’écriture

    élément graphiques

    Les élé­ments graphiques vont per­me­t­tre de créer une con­stance dans la qual­ité et le style visuel de votre blog. C’est impor­tant, car votre blog est l’extension de votre mar­que, il ne faut pas sous-estimer l’aspect visuel.

    Il y a sou­vent beau­coup de choses à pren­dre en compte ici, un bon point de départ est de trou­ver un moyen de ren­dre l’illustration de votre head­er dis­tinc­tive et immé­di­ate­ment reconnaissable.

    Chez Ahrefs par exem­ple, chaque arti­cle de notre blog jouit d’une illus­tra­tion per­son­nal­isée avec un style visuel unique :

    Ton et voix

    Le ton et la voix vont définir la per­son­nal­ité et les valeurs de votre blog. Si vous deviez le décrire avec des adjec­tifs que vous utilis­eriez nor­male­ment pour par­ler d’une per­son­ne, ce serait quoi ? Sim­ple et astu­cieux ? Ami­cal et pétil­lant ? Hum­ble et aidant ?

    Le ton de votre blog va sans doute être un dérivé de votre iden­tité de mar­que si vous avez déjà conçu une iden­tité solide.

    Cela dit, n’oubliez pas que votre blog est une entité dis­so­ciée. Définis­sez com­ment il va son­ner, ses posi­tions et con­vic­tions, les émo­tions que vous souhaitez trans­met­tre via vos arti­cles. Soyez spé­ci­fique sur le jar­gon, la for­mal­ité ou non de l’écriture, le niveau de loufo­querie ou d’humour, etc.

    Règles d’écriture

    Si le ton est plus autour de “l’âme” de votre blog, les règles d’écriture vont définir le “corps” de votre con­tenu. Cela veut dire clar­i­fi­er les règles orthographiques (clas­sique, réfor­mé, inclusif ou non…) les enrichisse­ments, la longueur des para­graphes, l’utilisation des majus­cules, le for­mat des titrailles, etc.

    Avoir ce genre de guide va vous aider à con­serv­er le même niveau de qual­ité sur tous vos arti­cles et faire inter­venir de nou­veaux rédac­teurs bien plus simple

    Astuce

    Notes toutes les règles et guide de votre blog dans un doc­u­ment bien struc­turé. Cela va être comme un manuel d’instruction que vous allez pou­voir partager avec tous les rédac­teurs et sur lequel se baser dès que vous souhaitez dévelop­per la stratégie de votre blog (j’aurai bien aimé que quelqu’un me dise de faire ça il y a quelques années…)

    6. Suivez votre évolution

    Avoir une stratégie de con­tenu est très bien, mais il faut aus­si déter­min­er ses KPI (Key Per­for­mance Indi­ca­tor) pour suiv­re com­ment elle se tient sur le long terme. Vous pou­vez égale­ment les mon­tr­er à vos respon­s­ables s’ils veu­lent savoir com­ment fonc­tionne le blog.

    Si vous com­mencez votre blog, le traf­ic est sans doute la KPI à suiv­re de la manière la plus sim­ple. Vous pou­vez vous servir de Google Ana­lyt­ics. Cela peut sem­bler sim­pliste, mais vous n’avez qu’à rédi­ger du con­tenu, le partager et génér­er de l’attrait au lancement.

    Une fois à ce stage, il va fal­loir com­mencer à mesur­er une KPI plus impac­tantes comme la Part de Voix organique. Cela va vous indi­quer la vis­i­bil­ité de votre mar­que dans la recherche organique par rap­port à la concurrence.

    Vous pou­vez avoir une idée de votre part de voix organique grâce au Rank Track­er :

    1. Ajoutez les mots-clés sur lesquels vous voulez vous positionner
    2. Ajoutez vos concurrents
    3. Allez dans le rap­port d’Aperçu de la concurrence
    4. Jetez un oeil à la Visibilité

    Il faut qu’au fil du temps vous gag­niez du ter­rain sur la concurrence.

    Conclusion

    Con­cevoir une bonne stratégie de con­tenu de blog demande des efforts et du temps, mais ça en vaut la peine. Si vous vous lancez dans le blog­ging, il faut vous pré­par­er sur la durée. Vous n’allez pas voir de résul­tats dès le début, mais avec l’aide de Ahrefs et de nos tuto­riels, vous allez pou­voir con­stru­ire un blog de qual­ité qui fini­ra par porter ses fruits sous la forme d’une meilleure vis­i­bil­ité et de plus de clients.

    PS : si vous enten­dez cer­tains dire “les gens lisent encore ? Le blog c’est pas ter­miné ?” Ne les écoutez pas. Tant que des util­isa­teurs vont chercher des infor­ma­tions sur les moteurs de recherche, le blog­ging n’est pas mort.