Comment soumettre votre site aux moteurs de recherche en 2021

Avatar
Responsable des contenus @ Ahrefs (ce qui veut dire en gros, que je dois m’assurer que chaque article publié est ÉPIQUE).
    Si les moteurs de recherche ne savent pas que votre site existe, vos chances d’être bien posi­tion­nées sont tout sim­ple­ment nulles.

    Mais est-il tou­jours néces­saire de soumet­tre ses sites aux moteurs de recherche en 2021 ?

    Voici ce que vous allez appren­dre dans ce guide :

    A pri­ori non, mais cela peut les aider à les décou­vrir plus rapidement.

    Google et les autres moteurs de recherche ne sont pas basés sur un principe de soumis­sion manuelle. Ils décou­vrent les nou­veaux sites et pages par le crawl­ing. Des pro­grammes infor­ma­tiques re-véri­fient con­stam­ment les sites qu’ils con­nais­sent pour chercher du nou­veau con­tenu ou de nou­veaux liens. Tout ce qu’ils esti­ment utile sera ajouté à l’index.

    Note.
    Matt Cutts explique plus en détail le principe du crawl­ing et com­ment cela fonc­tionne dans cette vidéo.

    Pour faire sim­ple, les moteurs de recherche vont prob­a­ble­ment trou­ver votre site d’eux-mêmes.

    Mais il y a toute même quelques avan­tages à les soumet­tre manuellement :

    1. Mieux vaut prévenir que guérir. Soumet­tre un site se fait rapi­de­ment, pourquoi pren­dre le risque qu’il ne soit pas trou­vé naturellement ?
    2. Don­ner plus d’informations. C’est une manière de tenir les moteurs de recherche au courant de vos change­ments de contenu.
    3. Amélior­er votre site. Soumet­tre votre site à Google et Bing vous donne accès à des out­ils gra­tu­its qui vont vous aider à amélior­er votre site.

    Google et Bing ont tous deux aban­don­né leurs out­ils de soumis­sion d’URL en 2018. Le seul moyen de leur pro­pos­er votre site est de leur envoy­er votre sitemap. Pour les autres moteurs de recherche, comme Duck­Duck­Go et Yahoo, il n’est pas néces­saire de soumet­tre votre site.

    Vous pou­vez générale­ment trou­ver votre sitemap sous l’une de ses URL :

    votresite.com/sitemap.xml

    votresite.com/sitemap_index.xml

    Le sitemap du blog Ahrefs

    Si vous ne trou­vez pas votre sitemap, véri­fiez votre fichi­er robot.txt à l’adresse votresite.com/robots.txt. La plu­part des sites y met­tent l’emplacement du sitemap.

    Si vous ne le trou­vez tou­jours pas, il est pos­si­ble que vous n’ayez pas de sitemap. Il va fal­loir en créer un avant d’aller plus loin.

    Une fois cela fait, voici les méth­odes offi­cielles pour soumet­tre votre site aux moteurs de recherche :

    Comment soumettre son site à Google

    Con­nectez-vous à la Google Search Con­sole, cliquez sur “sitemap” dans le menu de gauche, collez l’url de votre sitemap puis cliquez sur “Envoy­er”.

    Note.
    Il faut avoir ajouté et validé votre site dans la Google Search Con­sole pour y par­venir. Suiv­ez ce tuto­riel si vous ne l’avez pas encore fait.

    Si vous avez plusieurs sitemaps, il vous suf­fit de répéter le processus.

    Vous voulez soumet­tre juste une page à Google ?

    Collez l’url com­plète de la page dans l’outil d’inspection d’URL.

    Si la page n’est pas indexée, vous ver­rez l’alerte “Cette URL n’a pas été indexée par Google”. Cliquez sur “Deman­der une index­a­tion” pour deman­der à Google de crawler et index­er la page.

    Si la page est indexée, vous ver­rez la con­fir­ma­tion “Cette URL est sur Google”

    Si l’URL est sur Google, vous n’avez pas besoin de faire quoi que ce soit d’autre. Cela dit, deman­der une réin­dex­a­tion après avoir enrichi et re-pub­lié du con­tenu va per­me­t­tre à Google de recrawler et réin­dex­er la page plus vite.

    Comment soumettre son site à Bing

    Con­nectez-vous à Bing Web­mas­ter Tools, cliquez sur “sitemaps” dans le menu de gauche, collez l’URL de votre sitemap et cliquez sur “sub­mit sitemap”.

    Si vous avez plusieurs sitemaps, répétez le processus.

    Comment soumettre son site à Yahoo

    Yahoo se base sur l’index de Bing. En le soumet­tant à Bing, vous ajoutez automa­tique­ment votre site à l’index de Yahoo, il n’y a rien d’autre à faire.

    Comment soumettre sonsite à DuckDuckGo

    Duck­Duck­Go ne per­met pas de soumet­tre manuelle­ment les sites. Le moteur de recherche va index­er votre site à par­tir de plus de qua­tre cent sources, dont Duck­Duck­Bot (leur crawler), Wikipedia, Bing et d’autres partenaires.

    Il n’y a rien de plus à faire que de soumet­tre votre site à Bing.

    Comment soumettre son site à Baidu

    Vous n’avez besoin de soumet­tre votre site à Baidu que s’il vise un pub­lic en Chine, où Baidu représente plus de 66% de part de marché. Comme le proces­sus est plutôt com­pliqué, nous n’allons pas en par­ler ici, mais si vous en avez besoin, voici un excel­lent guide pour soumet­tre son site à Baidu.

    Beau­coup de guides sim­i­laires vont vous dire de véri­fi­er l’indexation en vous ser­vant de Google avec la com­mande site:votresite.com. Mais ce n’est pas si fiable que cela et ne va pas vous dire si un site ou une page est réelle­ment indexée. Le meilleur moyen d’être sûr est d’utiliser les out­ils four­nis par les moteurs de recherche.

    Pour Google, il faut vous fier au rap­port cou­ver­ture dans la Search Con­sole, cliquez sur l’onglet “Valide” et cliquez sur l’un des listes dans les détails pour voir les URL indexées.

    Pour véri­fi­er le statut d’une URL en par­ti­c­uli­er, utilisez l’outil d’inspection d’URL.

    Pour Bing, utilisez leur Explo­rateur de site et fil­trez les URL indexées. Vous pour­rez ain­si voir toutes les pages de votre site qui sont indexées. Pour faire des véri­fi­ca­tions de page indi­vidu­elles, utilisez leur out­il d’inspection d’URL.

    Si votre site ou cer­taines de ses pages ne sont pas indexés, la pre­mière étape est d’essayer de com­pren­dre pourquoi. C’est impos­si­ble de régler un prob­lème sans savoir ce qui le cause.

    Pour ce faire, collez l’URL dans l’outil d’inspection d’URL pour véri­fi­er les erreurs de couverture.

    Voici les prob­lèmes les plus fréquents que vous pour­rez trou­ver et ce qu’ils veu­lent dire : 

    • Désignée comme “noin­dex”. Google ne peut pas index­er la page à cause d’une meta tag de robot noin­dex. Retirez cela et la page devrait pou­voir être indexée.
    • Blo­qué par robots.txt. Google ne peut pas crawler la page parce qu’il est blo­qué par le robots.txt. Retirez ce blocage et la page devrait pou­voir être indexée.
    • Page avec redi­rec­tion. Google n’indexe pas les pages avec une redi­rec­tion, retirez la redi­rec­tion si elle n’a pas rai­son d’être.
    • Page en dou­ble sans URL canon­ique sélec­tion­née par l’u­til­isa­teur. Google estime que cette page est un con­tenu dupliqué et a préféré index­er ce qu’il pense être la page canon­ique à la place. Générale­ment ce n’est pas une erreur, mais vous devriez enquêter là-dessus si vous pensez que la page devrait être indexée.
    Note.
    Vous pou­vez trou­ver la liste com­plète des erreurs pos­si­bles ici.

    Lec­ture recom­mandée (en anglais) :10 Ways to Get Google to Index Your Site (That Actu­al­ly Work)

    La plu­part des recherch­es Google ren­voient à des cen­taines de mil­liers de résul­tats. Mais selon cette étude, presque per­son­ne ne clique au-delà de la pre­mière page.

    Peu d’utilisateurs de Google vis­i­tent la deux­ième page de résul­tats et les suivantes

    Nom­bre de clics

    Posi­tion

    C’est pour cela que sim­ple­ment faire index­er son site ne suf­fit pas. Si vous voulez attir­er du traf­ic depuis les moteurs de recherche, il va fal­loir sor­tir en pre­mière page pour vos mots-clés ciblés.

    Com­ment ? C’est com­pliqué, mais voici les grandes lignes : 

    https://www.youtube.com/watch?v=FUYAe5ROeP0

    Lec­ture recom­mandée (en anglais) : How to Get on the First Page of Google [Inter­ac­tive Guide]

    Et encore, même être en pre­mière page ne sera pas suff­isant si vous voulez beau­coup de traf­ic, car la plu­part des gens cliquent sur les trois pre­miers résultats :

    Les 3 pre­miers résul­tats Google obti­en­nent 75.1% des clics

    75.1% des clics

    Et l’écrasante majorité des gens cliquent sur le pre­mier résultat :

    Répar­ti­tion du CTR organique par position

    Votre but doit donc d’être très bien classé sur les mots clés que vous ciblez.

    Voici com­ment :

    https://www.youtube.com/watch?v=Rm1MbJneLSI

    Lec­ture recom­mandée (en anglais) : How to Rank High­er on Google (6 Easy Steps)

    Conclusion

    Google et Bing trou­veront cer­taine­ment votre site même si vous ne leur soumet­tez pas. C’est la même chose pour les autres moteurs de recherche. Cela dit, cela vaut tou­jours le coup de le faire, même si c’est sim­ple­ment pour fournir quelques infor­ma­tions complémentaires.

    De plus, cela vaut la peine de re-soumet­tre vos pages lorsque vous les met­tez à jour ou les changez.

    Est-ce que j’ai oublié quelque chose ? Dites-le-moi sur Twit­ter.