5 outils d’analyse de la concurrence que vous devriez utiliser

5 outils d’analyse de la concurrence que vous devriez utiliser

Avatar
Service Marketing et rédacteur de contenu à Ahrefs. Addict au SEO, à l’aviation, aux parfums, sushis et tacos.
Article Performance
  • Backlinks
    2

The number of websites linking to this post.

This post's estimated monthly organic search traffic.

    Vous avez peut-être l’impression que vous avez besoin de dizaines d’outils mar­ket­ing pour avoir une véri­ta­ble vision d’ensemble de votre con­cur­rence. J’en ai en tout cas essayé beau­coup trop au long de ma carrière.

    En vérité, il ne vous suf­fit que d’une poignée d’outils bien sélec­tion­nés pour cou­vrir la majeure par­tie de ce dont vous avez besoin pour faire une analyse de la con­cur­rence. Et il n’est pas néces­saire de cass­er votre tire­lire ; cer­tains des plus puis­sants sont gratuits.

    Nous allons voir dans cet arti­cle cinq out­ils d’analyse de la con­cur­rence dont vous devriez vous servir :

    1. Ahrefs – Pour le SEO, PPC et mar­ket­ing de contenu
    2. Brand24 – Suivi de la marque
    3. Spark­Toro – Analyse d’audience
    4. BuiltWith – Vérifi­ca­teur de technologie
    5. Visu­alp­ing – Suivi de page web

    Exam­inons-les un par un.

    La plu­part des entre­pris­es con­sid­èrent le traf­ic de recherche et le traf­ic payant comme leur source de traf­ic la plus impor­tante. Avoir de bonnes don­nées fiables sur com­ment la con­cur­rence se tient sur ce sujet est cru­cial. C’est juste­ment ici que Ahrefs entre en action.

    Ahrefs four­nit des don­nées sur le con­tenu, les back­links, les mots-clés, les pub­lic­ités et bien plus encore de vos con­cur­rents. Avec son aide, vous pou­vez dévelop­per des straté­gies mar­ket­ing SEO, PPC ou de con­tenu pour dépass­er la concurrence.

    Ma fonctionnalité favorite : trouver les écarts de contenu entre vos concurrents et vous

    L’Explo­rateur de site Ahrefs four­nit une étude en pro­fondeur du traf­ic tant organique que payant, dont les back­links de n’importe quel site. Il existe de nom­breux cas d’utilisation d’une analyse de con­cur­rence, je me con­cen­tr­erai donc sur ma fonc­tion­nal­ité favorite : l’outil d’écart de con­tenu de Ahrefs (Con­tent gap).

    Il mon­tre les mots-clés sur lesquels vos con­cur­rents sont posi­tion­nés, mais pas vous. Ces écarts de con­tenu peu­vent rapi­de­ment vous don­ner de nou­velles idées dans votre plan­i­fi­ca­tion de contenu.

    Dans l’Explo­rateur de site, vous pou­vez entr­er votre pro­pre domaine et cli­quer sur “Con­tent gap”. Votre domaine sera automa­tique­ment présélec­tion­né. Ce qu’il vous reste à faire est de lis­ter quelques domaines qui sont vos con­cur­rents en traf­ic organique :

    Cliquez sur “Show key­words” (mon­tr­er les mots-clés)

    Vous allez obtenir une grande liste de mots-clés, main­tenant tout est une ques­tion de filtres.

    Pour amélior­er la per­ti­nence, choi­sis­sons l’option selon laque­lle au moins deux sites con­cur­rents sont posi­tion­nés sur chaque mot-clé. Vous pou­vez faire cela dans le fil­tre inter­sec­tion. Fil­trez ensuite les meilleures oppor­tu­nités de mots-clés en sélec­tion­nant un vol­ume min­i­mum de recherche et un score KD rel­a­tive­ment bas :

    Je suis cer­tain que vous allez trou­ver d’excellentes oppor­tu­nités de cette manière.

    Prix

    Gra­tu­it pour voir les recom­man­da­tions de SEO tech­nique et les back­links des sites que vous pos­sédez avec les Ahrefs Web­mas­ter Tools.

    Pour l’analyse de la con­cur­rence et ses fonc­tion­nal­ités, vous avez besoin d’un abon­nement avec comme prix de départ 82$ par mois. Il y a aus­si une semaine d’essais à 7$.

    Le site Ahrefs.

    Utilis­er les réseaux soci­aux comme canal de com­mu­ni­ca­tion est une oblig­a­tion pour une majorité d’entreprises. Mais voir ce que fait la con­cur­rence et com­ment les audi­ences les perçoivent à tra­vers une grande var­iété de plate­formes est quelque chose de très dif­fi­cile à faire soi-même. Pas d’inquiétude : il existe des out­ils de suivi des réseaux soci­aux comme Brand24 pour vous aider.

    Brand24 suit les men­tions des mots-clés que vous voulez suiv­re à tra­vers le web avec un intérêt par­ti­c­uli­er pour les réseaux soci­aux. Pour l’analyse de la con­cur­rence, c’est par­ti­c­ulière­ment utile pour iden­ti­fi­er et analyser les dis­cus­sions en ligne autour des mar­ques ou pro­duits de vos concurrents.

    Ma fonctionnalité favorite : espionner les mentions de la marque des concurrents

    Brand24 est organ­isée autour de pro­jets avec des mots-clés que vous voulez suiv­re. Ces men­tions de mots-clés peu­vent ensuite être seg­men­tées, fil­trées et analysées pour obtenir des infor­ma­tions intéres­santes. Il va évidem­ment fal­loir suiv­re les men­tions de votre pro­pre mar­que ou pro­duits. Mais nous sommes là pour par­ler de la concurrence.

    Met­tez en place un (ou plusieurs) pro­jet avec le nom de votre con­cur­rent ou de ses pro­duits. Vous allez tomber sur des mots-clés qui ont aus­si un autre sens. Vous pour­rez soit les ignor­er soit appli­quer un fil­tre d’exclusion de mot-clé pour affin­er la per­ti­nence de vos rapports :

    Le suivi de la con­cur­rence vous permet :

    • D’ajuster votre com­mu­ni­ca­tion en fonc­tion de ce qui fonc­tionne le mieux dans votre secteur.
    • D’obtenir des infor­ma­tions sur les pro­duits et com­ment les per­son­nes réagis­sent au développe­ment de ceux de vos concurrents.
    • D’avoir une idée de la manière dont le pub­lic perçoit votre mar­que et celle de vos con­cur­rents via une analyse des ressentis.
    • De faire un bench­mark de votre reach media et de votre part de voix par rap­port à la concurrence.

    Je suis cer­tain qu’il existe beau­coup d’autres cas d’utilisation. Voici un exem­ple de don­nées issues d’un tableau résumé :

    Prix

    L’abonnement com­mence à 49$ par mois pour suiv­re trois mots-clés. Suiv­re votre mar­que et celles de vos con­cur­rents vont vous deman­der un abon­nement supérieur à 99$ qui per­met sept mots-clés.

    Brand24 pro­pose aus­si un essai gra­tu­it de 14 jours.

    Le site Brand24.

    Faire une étude de marché pour com­pren­dre votre audi­ence est essen­tiel à votre suc­cès mar­ket­ing. Il est prob­a­ble que cette recherche con­tient égale­ment une analyse des don­nées de la con­cur­rence comme les per­cep­tions de mar­que, esti­ma­tions de leurs canaux de vente et parts de marché à tra­vers les dif­férents seg­ments. Toutes ces infor­ma­tions sont très utiles.

    Mais voir ce que l’audience de vos con­cur­rents fait réelle­ment sur Inter­net est quelque chose d’assez nou­veau. Un out­il comme Spark­Toro va nous don­ner ces infor­ma­tions en quelques secondes.

    Spark­toro est un out­il de recherche d’audience qui four­nit des infor­ma­tions sur ce qu’une audi­ence lit, regarde, écoute et suit. Ces infor­ma­tions peu­vent être récupérées en se bas­ant sur des mots-clés, des comptes de réseaux soci­aux, des sites ou des hash­tags. Inutile de dire que ces don­nées sont extrême­ment utiles pour mieux com­pren­dre l’audience de vos concurrents.

    Ma fonctionnalité préférée : déterminé où l’audience de la concurrence s’engage

    Spark­toro est facile d’utilisation. Faisons un essai en met­tant son pro­pre compte Twit­ter dans l’outil :

    L’outil va don­ner beau­coup de don­nées en fonc­tion de la taille de l’audience. Mais dans notre cas, nous nous con­cen­trons sur les comptes de réseaux soci­aux, sites, pod­casts et chaînes YouTube aux­quelles l’audience fait atten­tion ou suit. Voici un exem­ple de rap­port après l’avoir fil­tré pour des comptes de réseaux soci­aux per­son­nels avec moins de 50K followers :

    Avec de telles don­nées, vous pou­vez facile­ment repér­er de nou­velles oppor­tu­nités de pub­lic­ités ou spon­sor­ing à tra­vers beau­coup de canaux. Rassem­blez toutes les don­nées que vous obtenez des comptes de réseaux soci­aux, sites, mots-clés hash­tag “pro­prié­taire” de vos concurrents.

    Prix

    Spark­Toro est gra­tu­it pour cinq recherch­es par mois avec des rap­ports lim­ités. Les abon­nements payants com­men­cent à 38$ par mois.

    Le site de SparkToro.

    Le mar­ket­ing d’aujourd’hui s’appuie beau­coup sur une large var­iété de codes de track­ing, pix­els et des bonnes tech­nos en arrière-plan. Cer­tains pans du mar­ket­ing, comme le SEO, sont directe­ment imbriqués dans le développe­ment des sites. Choisir le bon ensem­ble de tech­nolo­gies est sou­vent la pre­mière étape vers le succès.

    BuiltWith est un out­il qui va rassem­bler toutes les tech­nolo­gies détecta­bles qu’un site va utilis­er : pix­el de track­ing, moyen de paiement, serveur web ou CDN. Vous pou­vez vous faire une idée claire des tech­nolo­gies dont se ser­vent vos con­cur­rents. Vous pou­vez alors vous en inspir­er ou choisir une meilleure solution.

    Ma fonctionnalité favorite : Vérifier les technologies de publicité

    BuiltWith est sans doute l’outil le plus sim­ple d’utilisation de cette liste. Analy­sez sim­ple­ment les sites de vos con­cur­rents et notez les tech­nolo­gies qui sor­tent du lot.

    Pour des objec­tifs mar­ket­ing, vous pou­vez rapi­de­ment scan­ner toutes les tech­nolo­gies mar­ket­ing détecta­bles. Comme la plu­part des plate­formes pub­lic­i­taires utilisent des codes de suivi ou des pix­els pour le remar­ket­ing, l’analyse et l’attribution, vous ver­rez sur quelles plate­formes sont vos concurrents.

    Voir qu’ils se ser­vent de Google, Face­book ou Twit­ter pour la pub ne sera une sur­prise pour per­son­ne. Mais vous pour­riez trou­ver quelques plate­formes de niche ou des réseaux pub­lic­i­taires qui pour­raient être intéres­sant d’analyser. Voici un exem­ple de ce que BuiltWith peut révéler dans sa par­tie “Ana­lyt­ics et Tracking” :

    Prix

    BuiltWith est gra­tu­it pour l’u­til­i­sa­tion que je présente au-dessus. Je n’ai jamais ressen­ti le besoin de me servir des abon­nements payants, qui com­men­cent à 246$ par mois. Ces derniers vont bien au-delà des fonc­tion­nal­ités de base, mais pour­raient intéress­er des entre­pris­es qui ont besoin d’aller en pro­fondeur sur quelles tech­nolo­gies leurs audi­ences ou prospects utilisent.

    Le site de BuiltWith.

    Le design d’un site et son copy­writ­ing trans­met beau­coup d’informations. Ils sont égale­ment en con­stant développe­ment, phase de test et de change­ment. Qu’on l’admette ou non, chaque site tire un peu (ou beau­coup) d’inspiration de la con­cur­rence et d’autres sites du secteur. Il faut savoir ce qu’il se passe autour de vous.

    Visu­alp­ing est un out­il qui vous per­met de suiv­re les change­ments de n’importe quelle page web. Vous pou­vez met­tre l’URL d’un con­cur­rent, met­tre une alerte et être mis au courant de n’importe quel change­ment sur la page.

    Ma fonctionnalité favorite : m’inspirer des ajustements UX et CRO des sites de la concurrence.

    J’ai pris beau­coup de déci­sions en me bas­ant sur du suivi de site. En règle générale, les mar­ke­teurs s’inspirent des efforts de leurs con­cur­rents sur com­ment tir­er meilleur par­ti de chaque vis­i­teur du site.

    En d’autres ter­mes, nous analysons l’ex­péri­ence util­isa­teur (UX) et l’optimisation de taux de con­ver­sion (CRO pour Con­ver­sion Rate Opti­miza­tion) afin de trou­ver des astuces à utilis­er sur notre site sans avoir à faire toutes les recherch­es et le A/B testing.

    Tout ce que vous avez besoin de faire est de suiv­re les sites de vos con­cur­rents, et vous serez alerté à chaque fois qu’il y aura un change­ment notable. Pour cet usage, il est suff­isant de régler la fréquence de véri­fi­ca­tion jour­nal­ière, voire hebdomadaire.

    Vous pou­vez aus­si choisir “tout change­ment” ou “petits change­ments”, ces réglages vont vous prévenir pour tout change­ment mineur dans le texte ou encore un change­ment de couleur ou de posi­tion d’un bou­ton CTA.

    Il ne faut pas pour autant copi­er bête­ment tout ce que font vos con­cur­rents. Ces change­ments pour­raient aggraver les choses. Idéale­ment, il faut que le change­ment ait réelle­ment un sens pour vous, et il faut savoir que votre con­cur­rent fait aus­si du A/B test­ing (faire des véri­fi­ca­tions avec BuiltWith est un bon point de départ pour ça)

    Prix

    Visu­alp­ing pro­pose une offre gra­tu­ite avec jusqu’à 65 véri­fi­ca­tions par mois, ce qui devrait nor­male­ment suf­fire pour cou­vrir l’accueil, la page de prix, d’essais et autres pages impor­tantes de con­cur­rents à rai­son d’une véri­fi­ca­tion par semaine.

    Si vous voulez aller plus loin dans le suivi des sites de vos con­cur­rents, essayez l’abonnement payant. Il com­mence à 11$ par mois pour 1200 véri­fi­ca­tions. Le “prix par page” va naturelle­ment baiss­er à mesure que vous aug­menterez les vérifications.

    Le site de Visualping.

    Conclusion

    Vous devez vous dire “alors, c’est tout ? Juste cinq out­ils pour avoir une idée glob­ale de la concurrence ?”

    Alors, oui et non. 

    Je n’ai fait que cou­vrir les out­ils que tout le monde peut (et devrait) utilis­er sans trop nuire au bud­get. J’ai délibéré­ment mis de côté des out­ils qui ont des util­i­sa­tions très spé­ci­fiques (comme analyser le com­porte­ment sur YouTube ou sur des apps mobiles). J’ai aus­si évité les plate­formes d’analyse mar­ket­ing “overkill” comme Sim­i­lar­Web qui four­nit des tonnes de don­nées con­cur­ren­tielles, mais se con­cen­tre surtout sur les entre­pris­es et les clients d’agences.

    Gardez en tête que ces out­ils sont ceux que j’ai essayés et le plus appré­ciés. Presque tous ont une ou plusieurs alter­na­tives que vous pour­riez préférer.

    Ceci étant dit, je veux aus­si met­tre en avant d’autres ressources (pas for­cé­ment des out­ils) d’analyse de la con­cur­rence qui sont très utiles et sou­vent gratuites :

    • Rap­ports financiers d’entreprises publiques pour accéder à une mine d’or d’informations de pre­mière main sur vos concurrents.
    • Groupes d’enquêtes et de réflex­ion pour obtenir des don­nées quan­ti­ta­tives et qual­i­ta­tives à pro­pos de votre marché et concurrents.
    • Client mys­tère pour obtenir une expéri­ence client chez vos con­cur­rents et peut-être décou­vrir leurs tac­tiques de vente.
    • Plate­formes d’avis comme G2, Trust­Pi­lot, Yelp ou Google My Busi­ness pour voir ce que dis­ent les clients de vos concurrents.

    Voilà. Si vous ne faites que décou­vrir ces out­ils et n’êtes pas sûr de la bonne manière pour com­mencer une analyse con­cur­ren­tielle, nous avons aus­si un guide sim­pli­fié (avec mod­èle).

    Vous avez un out­il que je devrais men­tion­ner ici ? Une ques­tion ? Je suis sur Twit­ter.

    Article Performance
    • Backlinks
      2

    The number of websites linking to this post.

    This post's estimated monthly organic search traffic.