Comment utiliser Ahrefs : 11 cas pratiques pour les débutants

Tim Soulo
Tim est le CMO de Ahrefs. Mais c’est surtout notre plus gros fanboy et le meilleur ambassadeur de la société.
    Il y a beau­coup d’outils et de fonc­tion­nal­ités dans Ahrefs dont vous pou­vez vous servir pour boost­er vos efforts SEO ou mar­ket­ing. Mais pour un débu­tant com­plet, notre plate­forme de SEO peut sem­bler un peu écrasante.

    Donc, si vous man­quez d’expérience avec des out­ils SEO comme Ahrefs, j’ai sélec­tion­né 11 cas d’utilisation sim­ple et très facile à met­tre en place que vous pou­vez essay­er dès aujourd’hui pour en tir­er une valeur immédiate

    Les voici :

    1. Voir le traf­ic organique de vos concurrents
    2. Décou­vrez quelques pages attirent le plus de traf­ic pour vos concurrents
    3. Étudiez ce que cherchent les util­isa­teurs de Google
    4. Jaugez tout le traf­ic poten­tiel d’un sujet
    5. Trou­vez les prob­lèmes SEO qui nuisent aux per­for­mances de votre site dans Google
    6. Estimez la dif­fi­culté de rank­ing de n’importe quel mot-clé
    7. Trou­vez où vos con­cur­rents obti­en­nent leurs backlinks
    8. Trou­vez les “aimants à lien” de vos concurrents
    9. Voir le traf­ic organique de vos concurrents
    10. Trou­vez les trous dans votre stratégie de contenu
    11. Trou­vez des cen­taines de prospects pour des liens de qual­ité en quelques secondes

    Tous les chefs d’en­tre­prise veu­lent savoir com­ment se por­tent leurs concurrents.

    • Est-ce qu’ils ont plus de traf­ic que moi ?
    • Est-ce que le traf­ic aug­mente, ou est-ce qu’il a atteint un plateau ?
    • Est-ce que je vais les dépass­er avec ma crois­sance actuelle, ou est-ce que je dois tra­vailler plus dur ?

    L’Explo­rateur de site de Ahrefs va vous aider à répon­dre à ces ques­tions en mon­trant le traf­ic organique de vos con­cur­rents et vous per­me­t­tre de faire un bon bench­mark comparatif

    Comme vous pou­vez le voir sur la cap­ture d’écran ci-dessus, notre site (ahrefs.com) a env­i­ron 1 mil­lion de vis­ites par mois depuis Google search. En 2019, nous avons dépassé notre prin­ci­pal con­cur­rent (moz.com) en ter­mes de traf­ic organique.

    Il faut cepen­dant not­er deux choses :

    1. Le rap­port Ahrefs ne mon­tre que le traf­ic de recherche d’un site. Il ne prend pas en compte le traf­ic direct, de référence, des réseaux soci­aux, etc.
    2. Ces chiffres de traf­ic sont des esti­ma­tions. Ces esti­ma­tions vont sou­vent dévi­er plus ou moins grande­ment de véri­ta­bles chiffres que l’on peut voir dans la Google Search Con­sole. Mais ces dif­férences devraient rester con­stantes pour tous les sites d’un même secteur.

    Lais­sez-moi vous expli­quer mieux ce dernier point avec un exemple.

    Imag­i­nons que Ahrefs mon­tre 20% de traf­ic en moins que la Google Search Con­sole pour votre site. Ce que ça veut dire est que notre out­il a de grandes chances de sous-estimer le traf­ic de votre con­cur­rent de 20% également.

    LE SAVIEZ-VOUS ?

    Dans une récente étude faite par les gens de Author­i­ty­Hack­er, les esti­ma­tions de traf­ic de Ahrefs sont les plus pré­cis­es et con­stantes par­mi les plate­formes de SEO majeures.

    Après avoir iden­ti­fié quel était le traf­ic obtenu par vos con­cur­rents, la prochaine étape est d’étudier quelles sont leurs pages qui en attirent la majorité.

    L’Explo­rateur de site de Ahrefs peut vous répon­dre en bat­te­ment de cils. Ouvrez sim­ple­ment le rap­port Top pages et vous ver­rez la liste des pages de votre con­cur­rent classées par le mon­tant de traf­ic qu’elles reçoivent.

    Par exem­ple, 33,3% de tout le traf­ic organique de ce blog vient de cinq articles :

    Vous pou­vez com­pren­dre beau­coup de choses sur les straté­gies com­mer­ciales et mar­ket­ing de vos con­cur­rents en étu­di­ant leurs pages qui fonc­tion­nent le mieux :

    • Quelles pages attirent la majorité de leur traf­ic de recherche ?
    • Quelle part de leur traf­ic de recherche va vers leur page d’accueil par rap­port aux autres pages ?
    • Quel traf­ic de recherche reçoivent leurs pages produit ?
    • Quels stades du par­cours client visent-ils avec ces pages ?

    Étudi­er ce qui fonc­tionne pour nos con­cur­rents va vous aider à pren­dre de meilleures déci­sions mar­ket­ing lorsque vous pré­parez votre pro­pre stratégie.

    L’une des clés pour accroître son traf­ic de la part de Google est d’étudier les recherch­es les plus pop­u­laires dans votre secteur. Il faut s’assurer de créer du con­tenu sur des sujets qui sont beau­coup cher­chés. En SEO c’est ce qu’on appelle faire une recherche de mots-clés.

    L’Explo­rateur de mots-clés de Ahrefs vous per­met de jauger la pop­u­lar­ité de n’importe quelle requête et va vous aider à décou­vrir des mil­liers de mots-clés per­ti­nents que vous pour­riez cibler.

    Par exem­ple, le mot-clé “bit­coin” est recher­ché env­i­ron 6,5 mil­lions de fois par mois rien qu’aux USA. Son vol­ume de recherche glob­al est de 25 mil­lions de recherch­es par mois.

    Si vous pos­sédiez un site sur le sujet de la cryp­tomon­naie, je suis sûr que vous n’e­spéreriez même pas être dans le top 3 de Google pour la requête “bit­coin”. La com­péti­tion est beau­coup trop féroce ce qui rend qua­si­ment impos­si­ble de se posi­tion­ner sur ce mot-clé.

    Mais il y a des tonnes de requêtes qui con­ti­en­nent le mot “bit­coin” que lesquelles même un tout nou­veau site peut se positionner.

    Le rap­port Match­ing terms dans l’Explo­rateur de mots-clés vous donne l’impressionnant nom­bre de 558 968 requêtes qui con­ti­en­nent le mot “bit­coin” classées par vol­ume de recherche mensuel :

    LE SAVIEZ-VOUS ?

    Ahrefs abrite la plus grande base de don­nées des requêtes aux USA. Elle con­tient plus de 4 mil­liards de mots-clés en octo­bre 2021 (et nous en rajou­tons des mil­lions chaque mois

    Vous devriez aus­si regarder le rap­port Relat­ed terms dans l’Explo­rateur de mots-clés, vous y trou­verez des mots-clés qui cor­re­spon­dent d’une cer­taine manière à “bit­coin”, mais qui ne con­ti­en­nent pas néces­saire­ment le mot.

    Lorsqu’on sélec­tionne les mots-clés à cibler, nous avons ten­dance à regarder leurs vol­umes de recherche men­su­els comme une indi­ca­tion du traf­ic que cela peut nous apporter.

    Mais le vol­ume de recherche d’un seul mot-clé peut induire en erreur. Une page ne rank jamais que pour un seul mot-clé.

    Selon notre pro­pre étude, une page qui se place en pre­mière posi­tion pour cer­tains mots-clés va aus­si ranker rel­a­tive­ment haut pour des mil­liers d’autres mots-clés sim­i­laires et en obtenir du trafic.

    Par exem­ple, regar­dons le mot-clé “soumet­tre un site aux moteurs de recherche”.

    Cela représente sim­ple­ment 450 recherch­es par mois aux USA selon l’Explo­rateur de mots-clés.

    Mais si on descend pour voir la SERP overview (l’aperçu de la SERP), vous ver­rez que la page posi­tion­née en 1re posi­tion sur ce mot-clé (qui se trou­ve être notre blog) reçoit 5 893 vis­ites rien qu’aux USA et se posi­tionne sur un total de 1 224 mots-clés.

    Voici quelques-uns des mots-clés “sup­plé­men­taires” sur lesquels l’article se place en pre­mière posi­tion et en tire du trafic :

    Comme vous pou­vez le voir, “soumet­tre un site aux moteurs de recherche” n’est qu’une des nom­breuses manières dont les util­isa­teurs for­mu­lent leurs recherch­es. Si votre page se posi­tionne bien sur cette requête, elle va inévitable­ment bien ranker et obtenir du traf­ic sur ses variations.

    C’est pour cela qu’il est impor­tant de ne pas baser ses déci­sions SEO pure­ment sur le vol­ume de recherche d’un mot-clé à lui seul.

    Vous devriez pren­dre l’habitude d’examiner les pages les mieux posi­tion­nées pour voir le traf­ic de recherche total qu’elles obti­en­nent des dif­férentes vari­a­tions de requête.

    Dans l’Explo­rateur de mot-clé Ahrefs, nous avons juste­ment cette mesure d’affichée, elle s’appelle Traf­fic poten­tial (traf­ic potentiel).

    Cette mesure vous mon­tre le traf­ic de la page posi­tion­née en 1re posi­tion pour ce mot-clé au total, ce qui est sou­vent une infor­ma­tion plus intéres­sante que le nom­bre de requêtes sur un mot-clé particulier.

    Google a une grande liste de recom­man­da­tions que les web­mas­ters doivent suiv­re pour que leurs sites plaisent au géant de la recherche.

    Et c’est vrai­ment dom­mage si votre site adoré est rem­pli d’informations intéres­santes, mais qu’il ne reçoit pas le traf­ic de recherche qu’il mérite parce qu’il y a un tas de prob­lèmes de SEO tech­nique.

    L’Audit de site de Ahrefs va vous aider à vous assur­er que ça n’arrive pas. Il va scan­ner votre site pour plus de 120 prob­lèmes de SEO tech­niques com­muns, avec des infor­ma­tions détail­lées sur com­ment les corriger.

    Vous pou­vez aus­si paramétr­er des audits réguliers et suiv­re votre score de san­té SEO au fil du temps. C’est extrême­ment utile lorsque plusieurs per­son­nes peu­vent faire des change­ments dans le site et, ain­si, ris­quer de cass­er acci­den­telle­ment des choses.

    Il est par­fois incroy­able­ment facile de se posi­tion­ner sur cer­tains mots-clés, alors que cer­tains sont car­ré­ment inat­teignables, même pour de gros sites à l’autorité recon­nue. Mais com­ment savoir lesquels ?

    Dans l’Explo­rateur de mots-clés, nous avons une mesure pra­tique appelée la Key­word Dif­fi­cul­ty (KD). Elle donne un score de 0 à 100, 100 étant le plus dif­fi­cile à ranker.

    Comme vous le voyez sur la cap­ture d’écran ci-dessus, le mot-clé “mar­ket­ing” a un KD de 79, ce qui est con­sid­éré comme “super dure”.

    Et il y a une petite expli­ca­tion qui va sous le chiffre :

    Nous esti­mons que vous aurez besoin de back­links d’environ 329 sites pour vous posi­tion­ner dans le top 10 pour ce mot.

    Détail­lons cela phrase par phrase, cela explique com­ment fonc­tionne notre mesure de KD.

    • “Nous esti­mons”. Notre mesure de KD n’est qu’une sim­ple esti­ma­tion. Google utilise des cen­taines de fac­teurs de rank­ing, qui vont vari­er en fonc­tion de la requête. Aucun out­il ne peut être pré­cis à 100% sur la dif­fi­culté de se posi­tion­ner sur un mot-clé.
    • “Vous aurez besoin de back­links d’environ 329 sites”. C’est un fait, les back­links d’autres sites sont l’un des plus impor­tants sig­naux de rank­ing. Il y a très peu de chance que vous soyez en mesure de bat­tre ces pages bien posi­tion­nées à moins d’avoir autant de back­links (ou de plus grande qual­ité) qu’eux.
    • Vous posi­tion­ner dans le top 10”. Il n’y a absol­u­ment aucun moyen de prédire si vous allez un jour vous posi­tion­ner n°1 pour un mot-clé. Mais se posi­tion­ner dans le top 10 est plus facile à prévoir.

    Ceci étant dit, nous ne recom­man­dons pas à nos clients de pren­dre des déci­sions SEO impor­tantes en fonc­tion d’un sim­ple chiffre. La véri­ta­ble dif­fi­culté de se posi­tion­ner sur un mot-clé est bien plus com­plexe et nuancée que cela.

    La mesure Ahrefs de KD est surtout très utile pour fil­tr­er des mil­liers d’idées de mots-clés pour trou­ver ce qui va vous intéresser.

    Par exem­ple, il y a plus de 2 mil­lions de requêtes dans la base de don­nées de Ahrefs qui con­ti­en­nent le mot “mar­ket­ing”. Mais seule­ment 29 000 d’entre eux ont un score de KD inférieur à 5 (c’est-à-dire qu’il est très facile de ranker dessus)

    Mais ne vous restreignez pas trop aux mots-clés à faible KD. Si cer­tains mots-clés ont un haut KD, cela ne veut pas dire que vous devriez l’éviter. Cela veut juste dire que cela va néces­siter beau­coup de tra­vail pour réus­sir à se plac­er dessus. Plus tôt vous allez vous y met­tre, plus tôt vous y parviendrez.

    L’une des tâch­es les plus com­munes des pro­fes­sion­nels du SEO est de trou­ver où les meilleures pages de la SERP obti­en­nent leurs back­links (et com­ment obtenir les mêmes pour leur pro­pre page).

    L’Explo­rateur de site de Ahrefs est absol­u­ment indis­pens­able dans cette sit­u­a­tion. Prenez la page qui se posi­tionne en n°1 pour le mot-clé que vous ciblez, entrez son URL dans l’outil et allez dans le rap­port de Back­links (liens entrants).

    Par exem­ple, il y a 526 pages (de sites uniques) qui pointent vers le résul­tat n°1 dans google pour le mot-clé “SEO train­ing course” avec un lien follow :

    Nous avons notre pro­pre “SEO Train­ing Course” ici chez Ahrefs, et nous voulons vrai­ment que la page se posi­tionne bien dans Google pour la requête en ques­tion. Être capa­ble de voir quelles pages pointent vers nos con­cur­rents SEO est extrême­ment utile.

    Nous allons devoir con­tac­ter les pro­prié­taires de ces pages et présen­ter habile­ment notre cours de SEO pour qu’ils en par­lent avec ceux qu’ils men­tion­nent déjà. Si nous par­venons à obtenir des liens de ces pages, cela va nous aider à mieux nous ranker sur ce mot-clé.

    LE SAVIEZ-VOUS ?

    Ahrefs a la plus grande base de don­nées de liens act­ifs. Nous met­tons beau­coup d’effort dans le crawl de notre index de back­links pour que nos don­nées soient tou­jours à jour. De plus, nous ne met­tons pas de liens qui ne sont plus là dans nos rapports.

    Si vous voulez faire grandir l’autorité de votre site aux yeux de Google, vous devez pub­li­er le genre de con­tenu que d’autres per­son­nes voudront citer sur leurs pro­pres sites.

    Mais com­ment savoir ce que les per­son­nes de votre secteur ont le plus ten­dance à citer et faire un lien ?

    Facile ! Étudiez les sites de vos prin­ci­paux con­cur­rents et regardez quelles pages attirent le plus de liens. Vous pou­vez faire cela en entrant leurs sites dans l’Explo­rateur de site et en allant dans le rap­port Best by link (meilleur par lien).

    Par exem­ple, voici les pages de notre blog qui ont attiré le plus de liens :

    Comme vous pou­vez le voir, 3 des 5 arti­cles avec le plus de back­links du blog de Ahrefs (si on ne prend pas en compte la home du blog) sont des études de don­nées recherche. Cela sug­gère que les analy­ses de don­nées sont ce qui attire du back­link de la part des per­son­nes dans le monde du SEO et du mar­ket­ing numérique.

    Essayez cela avec les sites de vos prin­ci­paux con­cur­rents et je suis sûr que vous trou­verez cer­taines con­stantes dans le 

    LE SAVIEZ-VOUS ?

    Ahrefs a le deux­ième crawler le plus act­if après Google, ce qui nous per­met de trou­ver de nou­veaux back­links et de les ajouter dans notre base de don­nées plus rapi­de­ment que n’importe quel out­il SEO.

    Même s’il est rel­a­tive­ment récent, il y a de bonnes chances que votre site se posi­tionne sur Google pour un paquet de mots-clés. Pas néces­saire­ment sur la pre­mière page, mais il y a neuf autres pages de résul­tats où vous pour­riez vous cacher.

    Le rap­port de mot-clé organique dans l’Explo­rateur de site va vous mon­tr­er presque tous les mots-clés sur lesquels votre site se posi­tionne dans Google.

    Par exem­ple, même mon blog per­son­nel, aban­don­né depuis très longtemps, se posi­tionne encore en 1re posi­tion sur un paquet de mots-clés.

    Et je peux facile­ment voir l’his­torique du posi­tion­nement sur n’importe lequel de ces mots-clés si je clique sur le bou­ton “Posi­tion history” :

    De la même manière, vous pou­vez met­tre le site de vos con­cur­rents de l’Explo­rateur de site et de voir tous les mots-clés pour lesquels ils rankent ain­si que l’historique.

    Et si vous avez une liste des mots-clés les plus impor­tants sur lesquels vous voulez garder un œil, vous pou­vez les ajouter dans le Rank Track­er d’Ahrefs.

    Un “trou” dans votre stratégie de con­tenu est lorsque vos con­cur­rents sont tous posi­tion­nés sur des mots-clés impor­tants qui leur appor­tent du traf­ic de valeur, mais que le vôtre n’a aucune page qui cible ces mots-clés.

    Pour vous aider à résoudre ce prob­lème, nous avons un rap­port au sein de l’Explo­rateur de site appelé “Con­tent gap” ou écart de con­tenu. Il va chercher les mots-clés sur lesquels vos con­cur­rents se posi­tion­nent, mais pas vous.

    Voici les résul­tats lorsque nous lançons le rap­port entre notre blog et trois blogs concurrents :

    Comme vous pou­vez le voir ici, il y a un cer­tain nom­bre de mots-clés à fort vol­ume de recherche sur lesquels deux ou trois de nos con­cur­rents sont bien posi­tion­nés, mais où notre blog n’ap­pa­raît pas.

    Essayez cela avec quelques con­cur­rents pour voir si vous pou­vez trou­ver des sujets intéres­sants que vous pour­riez vouloir cibler avec votre site.

    Imag­i­nons que vous faites du SEO pour une appli­ca­tion qui aide à la pro­duc­tiv­ité. Est-ce qu’il ne serait pas utile d’avoir une liste de tous les sites qui men­tion­nent “app pro­duc­tiv­ité” quelque part dans le contenu ?

    Je suis sûr que si. Parce que vous pour­rez ensuite les con­tac­ter pour essay­er d’obtenir un lien de leur part.

    C’est exacte­ment ce que l’Explo­rateur de con­tenu peut faire pour vous. Faites une recherche pour “app pro­duc­tiv­ité” et vous aurez une liste de plus de 78 000 pages qui men­tion­nent cette phrase quelque part dans le contenu.

    Mais vous n’avez cer­taine­ment pas besoin d’au­tant de pages. Pas d’inquiétude, vous pou­vez utilis­er tout un tas de fil­tres dans l’Explo­rateur de con­tenu pour rac­cour­cir cette liste et n’en garder que les meilleures pages :

    • Domaine rat­ing : 40 à 90
    • Traf­ic du site : à par­tir de 1 k
    • Langue : Anglais
    • Exclure les sous-domaines
    • Exclure les pages d’accueil
    • Une page par domaine
    • Fil­tr­er les résul­tats explicites

    Ces réglages ne nous lais­sent qu’avec 3 000 pages sur les 78 000 ini­tiales. Et vous pou­vez tou­jours affin­er vos fil­tres encore plus pour faire baiss­er la liste de prospects.

    Conclusion

    Nous avons donc une liste des 11 actions les plus sim­ples et utiles de Ahrefs qui ont été sélec­tion­nées pour les débu­tants en SEO.

    Si la plu­part des cas d’utilisation sont basiques, ça ne veut pas dire qu’elles sont inef­fi­caces. Vous serez sur­pris de voir jusqu’ où cela va vous amen­er une fois que vous vous en servirez.

    Vous avez des ques­tions ? N’hésitez pas à nous les pos­er sur Twit­ter.