Comment choisir les bons mots-clés en SEO

Avatar
Responsable des contenus @ Ahrefs (ce qui veut dire en gros, que je dois m’assurer que chaque article publié est ÉPIQUE).
    Les mots-clés que vous choi­sis­sez vont définir le suc­cès ou l’échec de votre cam­pagne SEO.

    Si vous faites les bons choix de mots-clés, vous allez pro­duire du con­tenu qui aura le poten­tiel néces­saire pour attir­er du traf­ic organique mois après mois. Si vous choi­sis­sez les mau­vais mots-clés, vous ne fer­ez qu’attirer du traf­ic à faible valeur ou n’en attir­erez pas du tout.

    Alors com­ment choisir les bons mots-clés en SEO ?

    Trop de gens se com­pliquent la vie dans ce proces­sus, ce n’est en réal­ité pas si com­pliqué que cela.

    Voici les étapes sim­ples pour y parvenir :

    1. Trou­vez des mots-clés à fort poten­tiel de traf­ic de recherche
    2. Assurez-vous de créer du con­tenu qui s’aligne à l’intention de recherche
    3. Assurez-vous que le mot-clé a un “poten­tiel commercial”
    4. Assurez-vous que vous pou­vez vous posi­tion­ner pour ce mot-clé

    Il n’y a aucun intérêt à cibler un mot-clé si per­son­ne ne fait de recherche dessus. Être bien posi­tion­né sur un mot-clé pour lequel per­son­ne ne fait de requête ou recherche ne vous attir­era aucun traf­ic. On dit qu’il n’a pas de traf­ic potentiel.

    Pour trou­ver ce que recherchent les gens, il vous faut un out­il de recherche de mots-clés.

    Google en pro­pose un gra­tu­it appelé le Key­word Plan­ner. Il fonc­tionne d’une manière rel­a­tive­ment sim­ple : vous entrez un sujet et cela vous retourne des idées de mots-clés et des vol­umes de recherche.

    Par exem­ple, voici ce qu’il nous donne pour “dog food” (nour­ri­t­ure pour chien) :

    Mal­heureuse­ment le Google Key­word Plan­ner (GKP) a une sacrée faille : il ne va mon­tr­er qu’une fourchette de vol­ume de recherche, pas les véri­ta­bles vol­umes de recherche men­su­els (à moins que vous lan­ciez des cam­pagnes de pub).

    Les fourchettes sont immenses. Vous pou­vez voir au-dessus que cer­tains mots-clés sont dans la fourche 10K-100K. Cela rend la pri­or­i­sa­tion des mots à cibler très dif­fi­cile. Le mot-clé pour­rait avoir 10K recherch­es men­su­elles, 40K ? 80K, 100K… on ne peut pas le savoir.

    Pour obtenir des esti­ma­tions pré­cis­es de vol­ume de recherche, il vous faut un out­il tiers comme l’Explo­rateur de mots-clés. Cet out­il fonc­tionne de la même manière que GKP. Vous entrez un sujet ou un mot-clé source et il va vous mon­tr­er des idées de mots-clés et des vol­umes de recherche men­su­els estimés.

    La dif­férence avec les esti­ma­tions de GKP est que ce sera bien plus pré­cis et vous don­nera générale­ment plus d’idées.

    Par exem­ple en entrant “dog food” et en jetant un œil au rap­port Ter­mes cor­re­spon­dants (Match­ing Terms), nous obtenons 416 000 idées de mots-clés avec leurs vol­umes de recherche et d’autres données :

    En règle générale, les mots avec le plus grand vol­ume de recherche ont un traf­ic poten­tiel plus élevé. Cela dit, se posi­tion­ner en pre­mière posi­tion pour cer­tains mots-clés va vous don­ner bien plus de traf­ic que ce à quoi vous vous atten­dez à par­tir du vol­ume de recherche;

    Par exem­ple, voici le vol­ume de recherche de “best dog food” (meilleure nour­ri­t­ure pour chien) :

    69K, c’est plutôt élevé.

    Mais si vous descen­dez sur l’aperçu de la SERP pour véri­fi­er le traf­ic estimé des pages les mieux posi­tion­nées, vous ver­rez que le traf­ic poten­tiel de ce sujet est en fait bien plus élevé :

    La page en pre­mière posi­tion a un vol­ume de traf­ic organique estimé de 144 298 vis­ites. C’est plus du dou­ble du vol­ume de recherche pour “best dog food”.

    À l’in­verse, cer­tains mots-clés vont attir­er moins de traf­ic que ce à quoi vous pour­riez vous atten­dre au vu des vol­umes. Par exem­ple, le mot-clé “pup­py food” (nour­ri­t­ure pour chiot) a un vol­ume de recherche de 22K…

    … mais la page en top 1 n’obtient un vol­ume de traf­ic organique estimé que de 7K visites :

    Donc : lorsque vous cherchez des mots-clés à fort poten­tiel de traf­ic, ne vous basez pas unique­ment sur le vol­ume de recherche. Regardez quel traf­ic reçoivent les pages les mieux posi­tion­nées, c’est une meilleure esti­ma­tion du poten­tiel de traf­ic sur le sujet dans son ensemble.

    Pour sim­pli­fi­er à l’ex­trême, les util­isa­teurs qui font une recherche dans Google veu­lent générale­ment l’une de ces trois choses :

    • Appren­dre quelque chose
    • Acheter quelque chose
    • Trou­ver un site spécifique

    C’est ce que l’on appelle l’intention de recherche (l’intention der­rière la requête)

    Lorsque vous choi­sis­sez quels mots-clés cibler, il est impor­tant de ne choisir des mots-clés pour lesquels vous êtes en mesure de pro­duire du con­tenu qui cor­re­spond à l’intention de recherche. Google ne posi­tionne pas un type de con­tenu qui n’est pas recher­ché par ses utilisateurs.

    Pour cer­tains mots-clés, l’intention est évi­dente. Si quelqu’un tape “com­ment dress­er un chien” dans Google, il est clair qu’il veut appren­dre, pas acheter. Vous allez sans doute devoir créer un arti­cle de blog pour vous posi­tion­ner sur ce mot-clé, pas une page qui va ven­dre vos ser­vices de dressage.

    Pour d’autres mots-clés, l’in­ten­tion est un peu moins évidente.

    Prenons par exem­ple “veg­an pro­tein pow­der” (com­plé­ment ali­men­taire végan). Est-ce que l’u­til­isa­teur veut acheter ces com­plé­ments, en appren­dre plus sur les meilleurs ou pires com­plé­ments, les con­tre-indi­ca­tions, ou quelque chose d’autre ?

    Le meilleur moyen de répon­dre à cette ques­tion est d’analyser les résul­tats de recherche.

    En faisant cela, on peut se ren­dre compte que presque tous les résul­tats de recherche sont des arti­cles de blog qui lis­tent les meilleurs com­plé­ments ali­men­taires. Il est donc clair que les util­isa­teurs cherchent à se ren­seign­er, pas à acheter.

    À moins d’avoir un blog, ce n’est sans doute pas un bon mot-clé à cibler.

    Regar­dons les résul­tats de recherche pour un autre mot-clé “dog ken­nel” (caisse de trans­port pour chien) 

    Dans ce cas, on voit tout de suite que les meilleurs résul­tats sont des caté­gories de pages de sites de e‑commerce bien con­nus. Il est donc clair que les util­isa­teurs veu­lent acheter. Donc, à moins d’être un site e‑commerce qui vend des caiss­es de trans­port et de créer des caté­gories pour ce type de pro­duit sur votre site, il ne serait pas per­ti­nent de cibler ce mot-clé.

    Regar­dons les résul­tats pour un autre mot-clé “chewy dog food” (nour­ri­t­ure pour chien à croquer)

    Cette fois, tous les résul­tats sont de la même mar­que : Chewy. Il est donc clair que les util­isa­teurs cherchent un site spé­ci­fique. On ne peut a pri­ori rien faire pour se posi­tion­ner sur cette requête, car nous ne sommes pas la mar­que en question.

    Nous ne faisons que voir les pre­mières bases de l’intention de recherche. Jetez un œil à l’article ci-dessous pour en appren­dre plus.

    Lec­ture recom­mandée : Search Intent: Com­plete Begin­ner’s Guide 

    Le “poten­tiel com­mer­cial” indique si se posi­tion­ner sur un mot-clé va être lucratif pour votre entreprise.

    Si l’intention de recherche indique un pro­duit e‑commerce ou une page de caté­gorie, répon­dre à cette ques­tion est plutôt sim­ple. Deman­dez-vous sim­ple­ment si vous vendez ce pro­duit ou un équiv­a­lent. Si la réponse est oui, le mot-clé a un poten­tiel commercial.

    Mais si l’intention de recherche appelle un arti­cle de blog ou un autre type de con­tenu d’in­for­ma­tion, il est un peu plus dif­fi­cile de répon­dre à la ques­tion. C’est parce que vous allez devoir déter­min­er si vous allez pou­voir naturelle­ment pro­pos­er ou met­tre en avant votre pro­duit ou ser­vice dans le contenu.

    Chez Ahrefs par exem­ple, un mot-clé comme “com­ment faire une recherche de mot-clé” a un fort poten­tiel com­mer­cial, car nous ven­dons un out­il SEO qui aide les gens à faire des recherch­es de mot-clé. Il est très sim­ple de par­ler de l’outil naturelle­ment dans un arti­cle sur le sujet sans avoir l’air de trop en faire (vous l’avez sans doute déjà remar­qué dans cet article)

    Mais un mot-clé comme “com­ment installer Google Ana­lyt­ics” est un sujet à “faible poten­tiel com­mer­cial” pour Ahrefs. Nous ne pou­vons pas réelle­ment met­tre en avant notre pro­duit dans un arti­cle sur ce sujet, notre ensem­ble d’outils ne peut pas aider à installer Google Ana­lyt­ics. Même si c’est un sujet qui peut intéress­er notre audi­ence, son poten­tiel com­mer­cial est faible.

    Voici l’échelle que nous util­isons pour jauger le poten­tiel com­mer­cial de nos arti­cles de blog :

    Sou­venez-vous que choisir des mots-clés avec un poten­tiel com­mer­cial ne veut pas dire qu’il faut que le con­tenu soit fait pour ven­dre. C’est plutôt l’inverse en fait. Vous choi­sis­sez des mots-clés avec un fort poten­tiel com­mer­cial pour qu’à chaque fois que vous men­tion­nez votre pro­duit ou ser­vice dans le con­tenu, ce soit utile et aide réelle­ment votre audi­ence à résoudre ses problèmes.

    En théorie, n’importe qui peut se posi­tion­ner sur n’importe quel mot-clé avec suff­isam­ment d’efforts.

    Mais en réal­ité, cer­tains mots-clés vont être bien plus durs à posi­tion­ner que d’autres, surtout à court ou moyen terme. Il faut donc jauger de la dif­fi­culté de se posi­tion­ner sur un mot-clé avant de décider de le cibler.

    La manière la plus sim­ple de com­par­er les dif­fi­cultés rel­a­tives de posi­tion­nement pour un mot-clé poten­tiel est d’utiliser un score de dif­fi­culté de mot-clé. La plu­part des out­ils de SEO ont leur pro­pre échelle, la nôtre s’appelle sim­ple­ment Key­word Dif­fi­cul­ty (KD)

    Vous ver­rez le score de KD auprès de cha­cun de nos mots-clés dans l’Explo­rateur de Mots-clés :

    Chaque out­il SEO mesure la dif­fi­culté des mots-clés de sa pro­pre manière. Nous avons basé notre méth­ode sur le nom­bre de back­links dont dis­posent les pages actuelle­ment mieux posi­tion­nées sur le mot-clé en ques­tion. En d’autres ter­mes, plus haut sera le KD du mot-clé, plus vous devriez nor­male­ment avoir besoin de back­links pour vous posi­tion­ner en pre­mière position.

    Vous pou­vez fil­tr­er les mots-clés par score de KD dans l’Explo­rateur de mots-clés. Si vous ne voulez voir que les mots-clés à faible dif­fi­culté, fil­trez avec une dif­fi­culté max de 10 par exemple :

    Main­tenant, il est indis­pens­able de pré­cis­er qu’il y a bien d’autres fac­teurs à pren­dre en compte pour com­pren­dre la réelle dif­fi­culté de se posi­tion­ner sur un mot-clé. Il ne faut pas unique­ment se fier aux scores des out­ils de SEO. Ils vous don­nent un aperçu rapi­de des mots-clés à faibles dif­fi­cultés selon cer­tains critères, dans notre cas, le nom­bre de back­links avec lesquels vous allez être en compétition.

    SI vous voulez en appren­dre plus sur les autres fac­teurs à pren­dre en compte lorsque vous cherchez des mots-clés à faible com­péti­tion, con­sul­tez la source ci-dessous :

    Lec­ture recom­mandée : Com­ment trou­ver des mots-clés à faible com­péti­tion pour le SEO

    Conclusion

    Choisir des mots-clés pour le SEO n’est pas si com­pliqué, il faut trou­ver ceux pour lesquels :

    • Le traf­ic poten­tiel est élevé
    • Le poten­tiel com­mer­cial est élevé
    • Vous pou­vez créer du con­tenu qui s’aligne à l’intention de recherche
    • Vous avez une chance de vous positionner

    Il va peut-être vous fal­loir un peu de temps pour dénich­er les mots-clés qui fer­ont l’affaire, mais c’est tout à fait faisable.

    Pour un guide plus com­plet sur le proces­sus de recherche de mots-clés, regardez cette vidéo ou notre guide du débu­tant sur la recherche de mots-clés. Les deux expliquent les fon­da­men­taux de la recherche de mots-clés et com­ment s’y pren­dre pas à pas.

    Vous avez des ques­tions ? Je suis sur Twit­ter.